1. Prêt à réussir votre admission à l’ESCEM ?
Partenariat

Prêt à réussir votre admission à l’ESCEM ?

Envoyer cet article à un ami
 // © ESCEM Tours
// © ESCEM Tours

Accessible du post-bac à bac+5, l’ESCEM est une école de commerce de la région Centre spécialisée dans le management. Réputée pour son bon niveau, elle s’intègre sur dossier et concours. Retrouvez ici tous nos conseils pour réussir votre admission.

Comment intégrer l’ESCEM ?

L’intégration post-bac Si vous êtes bachelier et souhaitez entrer à l’ESCEM, vous devez tout d’abord postuler sur la plateforme Parcoursup. «  On ne ferme la porte à aucun bachelier, peu importe la spécialité choisie jusqu’ici. Ce qui nous intéresse, c’est avant tout son profil et son projet professionnel », explique Laurence Rochery, Responsable Relations Entreprises et Diplômés à l’ESCEM. Durant cette première phase de sélection, la moitié des candidatures sont admissibles. Puis, pour être définitivement intégrés à l’école, les étudiants doivent passer un test de logique, un test de culture générale, un test d’anglais, un oral d’anglais et une épreuve d’argumentation. Durant celle-ci, les étudiants sont placés en groupe de quatre ou six pour débattre collectivement d’un sujet à connotation éthique tiré au sort. «  Le propos doit être structuré en thèse, antithèse et synthèse. Nous observons aussi comment le jeune se positionne par rapport au groupe  », poursuit notre interlocutrice. Ensuite, un entretien de motivation est organisé pour décrypter la personnalité et le projet de l’étudiant. Au final, après le concours, environ un tiers des postulants sont admis.

L’intégration à bac+3 et bac +5 D’autres élèves intègrent directement l’école en troisième année, en bachelor ou en mastère. Une première sélection se fait sur dossier, les postulants pouvant venir de diverses formations. «  On peut avoir des étudiants qui ont validé une licence de biologie ou de LEA et qui veulent compléter leur parcours académique avec une formation plus professionnalisante et ainsi acquérir une double compétence  », affirme Laurence Rochery. Les profils retenus devront ensuite passer un concours composé d’un test de logique, un test de culture générale, un entretien de motivation et un oral d’anglais.

Ce qu’il faut retenir : «  Nous ne recherchons pas forcément le profil “bon élève”, nous sommes avant tout sensibles à la motivation de l’étudiant, son envie de s’engager dans la vie de l’école et d’acquérir une belle expérience professionnelle. À savoir, les mastères se font tous en alternance », explique Laurence Rochery.

3 conseils pour réussir son admission à l’ESCEM

1. Préparez-vous bien en amont afin de ne pas donner l’impression de venir « les mains dans les poches ». Pour cela, il est nécessaire de vous documenter sur l’école et d’être en mesure d’expliquer pourquoi vous préférez l’ESCEM à une autre école de commerce. Tous les aspects comptent, comme l’envie de s’investir dans la vie associative de l’école, ou encore celle de passer votre semestre d’échange dans une université partenaire de l’ESCEM à l’étranger.

2. Misez sur votre personnalité ! Vous devez savoir expliquer qui vous êtes, quels sont vos traits de personnalité et où vous voulez aller.

3. Enfin, le jury attend de vous que vous soyez capable de présenter votre projet professionnel, même si celui-ci pourra bien évidemment évoluer et s’affiner par la suite. Et sachez expliquer pourquoi l’ESCEM va vous permettre de concrétiser cet objectif professionnel. Il faut donc que votre projet ait un lien avec l’école, puisque, rappelons-le, l’ESCEM est une école de management.

À savoir : le concours de l’ESCEM est gratuit, et se passe sur le campus de Tours ou celui d’Orléans. Les deux bachelors de l’ESCEM sont visés par l’enseignement supérieur : celui en développement commercial d’Orléans, et celui en management international de Tours. Ensuite, huit mastères spécialisés sont proposés sur les deux campus.

Plus d’informations sur : https://www.escem.fr/