Cours d'anglais 5 : être à l'aise pour tenir une conversation

Par Gaëlle Jolly, publié le 26 Septembre 2016
4 min

La prise de parole en interaction est un exercice difficile car il faut alternativement comprendre ce que dit votre interlocuteur et s'exprimer spontanément. Les conseils de Gaëlle Jolly, extraits de son ouvrage "Anglais au lycée : faites la différence", publié aux Éditions de l'Etudiant.

Le rythme d'une conversation est rapide, et il est donc souvent nécessaire de redire ou de préciser pour se faire comprendre. Il est tout à fait normal d'hésiter, de laisser de brefs silences.

Il est également très courant de s'assurer auprès de son interlocuteur que vous avez bien compris ce qu'il veut dire ou de lui demander de répéter ou encore de reformuler ce qu'il vient de dire.

Il faut donc être capable de poser des questions spontanées et savoir mobiliser les moyens d'expression appropriés pour intervenir de manière adéquate dans une discussion. En vous entraînant régulièrement, vous serez étonné de vos progrès.

Comment s'entraîner

Observez et imitez ! Soyez particulièrement attentif aux expressions typiques, tournures récurrentes que vous ne manquerez pas de repérer dans les échanges dont vous pouvez être témoin.

fleche-rouge En classe

Observez attentivement votre professeur en classe, vous remarquerez très vite qu'il a souvent recours à des expressions idiomatiques lorsqu'il réagit aux interventions de vos camarades pour leur demander de reformuler ou de préciser ce qu'ils ont dit. Vous devez retenir ces expressions pour les employer à votre tour.

Soyez systématiquement volontaire pour les activités proposées autour de la prise de parole en interaction. Les saynètes à jouer ou débats sont autant d'occasions de développer vos aptitudes dans un contexte authentique. Plus vous vous impliquerez dans les activités orales en classe, plus vous gagnerez en aisance.

fleche-rouge De façon autonome

Prenez l'habitude de travailler en binôme avec un camarade de classe. Entraînez-vous par exemple à présenter les documents étudiés en classe tour à tour, en vous imposant de ne jamais avoir recours au français.

Les dialogues de films ou de séries dont vous êtes fan regorgent de répliques que vous pouvez vous approprier et réinvestir en prenant garde néanmoins de respecter le niveau de langue que l'échange requiert.

Les fonctions langagières utiles pour la prise de parole

La prise de parole en interaction fait fréquemment intervenir l'expression de l'opinion, de l'accord ou du désaccord, du conseil ou du reproche, ou encore de l'enthousiasme. Vous devez donc vous assurer que vous connaissez quelques expressions correspondant à chacune de ces fonctions langagières qu'il vous sera facile d'employer au cours de l'échange.

fleche-rouge L'opinion

I think/To my mind/I suppose...

fleche-rouge L'accord

I agree (with you)/Of course!/Sure!/That's a good idea/I think so...

fleche-rouge Le désaccord

I disagree/I don't agree/Ridiculous!/You're joking!/No way!

fleche-rouge Le conseil

I advise you to.../Why don't you.../If I were you, I would.../You should.

fleche-rouge Le reproche

That's enough/I wish you were.../You'd better (suivi d'une base verbale).

fleche-rouge L'enthousiasme

Great!/Awsome!/That's lovely!/How wonderful!

Les gapfillers à mémoriser pour faciliter les échanges spontanés

Comme toujours à l’oral, le recours au français dans les moments de doute ou d’hésitation est à bannir, ayez le réflexe gapfillers pour plus d’authenticité. Cela vous permet également de vous donner le temps de la réflexion pour mieux amener votre remarque suivante (lire aussi le Cours d'anglais 3 : s'entraîner aux présentations orales).

Voici quelques expressions utiles :

Sorry I didn’t catch the last word…
Could you say that again, please?
I’m not sure I understand what you mean.
Do you mean…?
What I’m trying to say is…
Am I making myself clear?

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux Éditions de l'Etudiant :
"Anglais au lycée : faites la différence",
par Gaëlle Jolly et Alex Taylor.

Articles les plus lus

Les derniers articles

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !