1. La canicule reporte le brevet : nos conseils pour éviter le coup de chaud
Boîte à outils

La canicule reporte le brevet : nos conseils pour éviter le coup de chaud

Envoyer cet article à un ami
Voici des gestes simples pour survivre à la canicule et réussir vox examens. // © Fotolia/tcsaba
Voici des gestes simples pour survivre à la canicule et réussir vox examens. // © Fotolia/tcsaba

Passer un examen ou un concours est épuisant... D'autant plus quand il fait très chaud. Le ministère de l'Éducation nationale a d'ailleurs décidé de repousser le brevet aux 1er et 2 juillet 2019 en métropole. Comment bien réviser ? Comment bien composer le jour J ? Conseils de bon sens.

Passer un examen ou un concours en période de canicule est plus éprouvant physiquement. La chaleur, la fatigue, la déshydratation… Tant de facteurs qui peuvent vous perturber.
Pour ne prendre aucun risque, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale, a décidé de repousser le brevet aux 1er et 2 juillet 2019 en métropole, alors qu'il devait se dérouler les 27 et 28 juin. Les élèves qui ne pourraient pas se libérer pourront passer la session de rattrapage en septembre. Le brevet en outre-mer et les autres examens (notamment les oraux du bac français) ne sont, eux, pas reportés.

Lire aussi : Dates du brevet 2019 : quand passerez-vous les épreuves ?

Quels sont les gestes simples pour améliorer votre qualité de vie quand le thermomètre s'emballe et réussir vos épreuves ?

Tout d’abord : hydratez-vous ! Cela paraît évident, mais beaucoup ne le font pas assez. La chaleur fatigue votre corps et demande à ce dernier plus d’efforts pour la moindre chose. En temps normal, il faut boire 1,5 litre d'eau par jour. Une quantité à revoir à la hausse cette semaine. Buvez de l’eau pas trop froide de préférence. Évitez les boissons sucrées. Pour le jour de l'examen, le ministère de l'Éducation nationale a donné pour consigne aux établissements de veiller à ce que vous en ayez à disposition et/ou de vous laisser sortir de la salle pour vous désaltérer si vous n’avez pas votre bouteille.

Ne laissez pas entrer le soleil

Essayez d’aérer au maximum votre espace de vie aux heures les plus agréables, le matin et tard le soir, voire même la nuit si vous êtes équipés contre les moustiques. À l’inverse, fermez vos volets aux heures de grandes chaleurs et limitez au maximum vos sorties. Le ministère demande aux établissements de suivre ces mêmes conseils pour "garder une ambiance fraîche dans les salles d'examen".

Protégez-vous à l'extérieur (chapeaux, crème solaire) et évitez les activités sportives ! Gardez toute votre énergie pour vos examens, vous aurez tout le temps de faire du sport après.

Enfin reposez-vous ! Un examen demande énormément d’énergie et la chaleur vous en prend beaucoup, alors dormez le plus possible avant les épreuves.

Bon courage !