Pourquoi "quiz" n’a-t-il qu’un "z" ?

Par Sandrine Campese du Projet Voltaire, publié le 19 Février 2021
2 min

Dans les médias, particulièrement en ligne, le nom quiz est presque toujours écrit avec deux "z". Pourtant, il n’en prend qu’un ! C’est la seule orthographe indiquée dans les dictionnaires de référence. Faisons le point en quatre questions.

Quiz est-il un anglicisme ?

Oui ! Le nom quiz – prononcez [couiz] – est en effet l’abréviation de l’anglais (américain) quizgame, lui-même composé de quiz, "interroger", et de game, "jeu".

Comment le franciser ?

On peut parler d’un "jeu de questions-réponses", mais c’est un peu plus long ! Nous disposons également du sigle QCM, plus court, qui signifie "questions à choix multiples".

Lire aussi

Pourquoi est-il systématiquement mal orthographié ?

L’ajout d’un "z", inexistant outre-Atlantique, reste un mystère. Est-ce la petite touche française ? Non, le double "z" étant étranger à la langue de Molière. Mais alors, quoi ? L’idée d’un questionnement qui se prolonge, qui traîne en longueur, d’une attente d’un suspense, peut-être ? Quizzzz… ?

Une confusion avec buzz ?

L’explication la plus plausible est peut-être à chercher du côté d’un autre anglicisme, qui, lui, prend deux "z" : buzz. Également emprunté à l’anglais, le buzz – prononcez [beuz] – est, à l’origine, la transcription du bourdonnement d’un insecte volant. De là la rumeur qui enfle et se répand. Autres parasitages possibles : jazz et gin-fizz ?

Articles les plus lus

A la Une lycée

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road