Projet Voltaire

Tous les articles avec le tag Projet Voltaire

Ne dites plus "ça dénote !" à la place de "ça détonne !" Le verbe détonner désigne quelque chose qui n’est pas en harmonie avec un ensemble. // © Adobe Stock/fotomek
Le verbe détonner désigne quelque chose qui n’est pas en harmonie avec un ensemble. // © Adobe Stock/fotomek
Boîte à outils

Ne dites plus "ça dénote !" à la place de "ça détonne !"

Quand on veut dire que quelqu’un ou quelque chose "sort du ton", on emploie, à tort, le verbe dénoter, qui signifie tout autre chose. C’est détonner qui signifie "sortir du ton", et attention, il prend deux "n" ! Sinon, il devient détoner, qui signifie "exploser"... Pas de panique, on vous explique tout !

Pourquoi écrit-on parmi, sans "s" et hormis, avec un "s" ? Voici comment distinguer "parmi" et "hormis". // © Adobe Stock/studio v-zwoelf
Voici comment distinguer "parmi" et "hormis". // © Adobe Stock/studio v-zwoelf
Coaching

Pourquoi écrit-on parmi, sans "s" et hormis, avec un "s" ?

Il y a toujours une raison d’hésiter sur l’orthographe d’un mot, voire de se tromper ! Bien souvent, on pense à un autre mot. Ainsi est-on tenté d’ajouter un "s" final à parmi pour imiter hormis. Que nenni ! Parmi ne prend pas de "s" ! Voici quelques explications pour distinguer enfin ces deux prépositions qui, décidément, ne finissent pas de la même façon.

Doit-on parler d’une "mise à jour" ou d’une "mise au jour" ? L'expression "mettre au jour" est utilisée en archéologie, où l’on met au jour des vestiges du passé. // © Adobe Stock/Irina
L'expression "mettre au jour" est utilisée en archéologie, où l’on met au jour des vestiges du passé. // © Adobe Stock/Irina
Boîte à outils

Doit-on parler d’une "mise à jour" ou d’une "mise au jour" ?

Parce que seule la préposition, "à" ou "au", distingue ces deux expressions, elles sont souvent confondues. Plus précisément, "mise à jour" est trop souvent employée à la place de "mise au jour". Vite, rendons à chacune son sens et mémorisons-le une fois pour toutes, astuce à l’appui !

"Voix" ou "voie" : comment ne plus les confondre ? Le nom "voix" désigne le son produit par le larynx humain, permettant de s’exprimer. // © Adobe Stock/deagreez
Le nom "voix" désigne le son produit par le larynx humain, permettant de s’exprimer. // © Adobe Stock/deagreez
Boîte à outils

"Voix" ou "voie" : comment ne plus les confondre ?

En leurs qualités d’homophones – mots qui se prononcent de la même façon mais qui s’écrivent différemment – "voix" et "voie" sont souvent confondus. Pour retenir une fois pour toutes leur orthographe et leur sens, il suffit de les prendre par la racine, laquelle a produit, pour chacun d’eux, une grande famille !

Verbes en -indre et en -oudre : déjouez leurs pièges ! Il n'est pas toujours évident de conjuguer les verbes en -indre et en -oudre. // © Adobe Stock/nicoletaionescu
Il n'est pas toujours évident de conjuguer les verbes en -indre et en -oudre. // © Adobe Stock/nicoletaionescu
Boîte à outils

Verbes en -indre et en -oudre : déjouez leurs pièges !

On pourrait croire qu’au présent de l’indicatif, le premier temps que l’on apprend, les verbes sont faciles à conjuguer. C’est compter sans les verbes en -indre et en -oudre qui jouent les trouble-fête. Notre règle en tête, vous allez pouvoir les remettre à leur place !

Bien écrire "accueil" une fois pour toutes ! Voici comment bien écrire les mots composés d'"acceuil". // © Adobe Stock/veranoverde
Voici comment bien écrire les mots composés d'"acceuil". // © Adobe Stock/veranoverde
Boîte à outils

Bien écrire "accueil" une fois pour toutes !

Le nom "accueil", qui ne contient pourtant que deux syllabes, est l’un des mots français les plus mal orthographiés. Pour mémoriser ses deux difficultés – sa consonne double et sa terminaison –, encore faut-il prendre la peine de s’y intéresser. Origine, mots proches, terminaison, on vous explique tout !

Pourquoi écrit-on "dilemme" mais "indemne"? Le dilemme avec deux "m" est un choix difficile ou douloureux entre deux solutions aussi insatisfaisantes l’une que l’autre. // © Adobe Stock/ Sondem
Le dilemme avec deux "m" est un choix difficile ou douloureux entre deux solutions aussi insatisfaisantes l’une que l’autre. // © Adobe Stock/ Sondem
Boîte à outils

Pourquoi écrit-on "dilemme" mais "indemne"?

Ils n’ont pas grand-chose à voir et pourtant, la terminaison proche de ces deux mots, l’un nom, l’autre adjectif, est source de confusion. Par télescopage, on est parfois tenté d’écrire (et de dire !) "dilemne" ou "indemme" à la place de "dilemme" et "indemne", seules formes correctes. Pour bien mémoriser leur orthographe, rien de tel qu’un petit voyage dans le temps..

Mode d’emploi des adverbes en "-amment" ou en "-emment" Voici la règle pour bien écrire les adverbes en "-amment" ou en "-emment". // © Adobe Stock/veranoverde
Voici la règle pour bien écrire les adverbes en "-amment" ou en "-emment". // © Adobe Stock/veranoverde
Boîte à outils

Mode d’emploi des adverbes en "-amment" ou en "-emment"

Les adverbes de manière indiquent la manière dont se présente un état, dont se déroule une action... C’est lorsqu’ils se terminent par "-amment" ou "-emment" qu’ils sont le plus difficiles à écrire. Doublement du "m", choix de la voyelle, voici de quoi y voir plus clair !

La cession, ce n’est pas la même chose que la session ! La session avec un "s" désigne le fait d’être assis, et plus spécifiquement, la période pendant laquelle une assemblée siège, délibère. // © Adobe Stock/ jaeggimedia
La session avec un "s" désigne le fait d’être assis, et plus spécifiquement, la période pendant laquelle une assemblée siège, délibère. // © Adobe Stock/ jaeggimedia
Boîte à outils

La cession, ce n’est pas la même chose que la session !

Voici deux homophones – des mots qui se prononcent de la même façon mais qui s’écrivent différemment – fréquents dans le milieu professionnel. Identiques à une lettre près, ils sont bien souvent confondus. Pourtant, ils n’ont ni la même origine, ni le même sens. Les connaissez-vous ?

Le nom qui suit "sans" doit-il être au singulier ou au pluriel ? Voici comment accorder les noms suivant la proposition "sans". // © Adobe Stock/studio v-zwoelf
Voici comment accorder les noms suivant la proposition "sans". // © Adobe Stock/studio v-zwoelf
Boîte à outils

Le nom qui suit "sans" doit-il être au singulier ou au pluriel ?

C’est une question à laquelle vous avez sûrement été confronté(e) dans vos écrits. La présence de la préposition "sans", qui indique l’absence, voudrait qu’on emploie le singulier. Pourtant, le pluriel est tout aussi fréquent. Sans plus attendre, tranchons la question !

Faignant, paie, shampoing... 5 mots que l’on peut écrire de différentes façons ! Avec un "a" ou avec un "e", le feignant ou le faignant feint de faire quelque chose. // © Adobe Stock/ terovesalainen
Avec un "a" ou avec un "e", le feignant ou le faignant feint de faire quelque chose. // © Adobe Stock/ terovesalainen
Boîte à outils

Faignant, paie, shampoing... 5 mots que l’on peut écrire de différentes façons !

Voici cinq nouveaux mots qui ont la particularité de pouvoir s’écrire de deux façons. Ces variantes, il est bien utile de les connaître, ne serait-ce que pour éviter de corriger (ou de se faire corriger) une faute d’orthographe... qui n’en serait pas une !

Pourquoi écrit-on "elle s’est permis d’entrer" et "elle s’est fait avoir" ? Voici comment accorder le participe passé des verbes pronominaux. // © Adobe Stock/lucid_dream
Voici comment accorder le participe passé des verbes pronominaux. // © Adobe Stock/lucid_dream
Boîte à outils

Pourquoi écrit-on "elle s’est permis d’entrer" et "elle s’est fait avoir" ?

Même s’ils sont employés avec l’auxiliaire être, les participes passés "permis "et "fait" ne prennent pas ici de "e" final. Surprenant, n’est-ce pas ? Voici un petit récap’ de l’épineuse règle d’accord du participe passé des verbes pronominaux... version 100 % féminine !

Bistro, canette, yaourt... 5 mots que l’on peut écrire de différentes façons ! "Bistro", "cacahuètes" et "canettes" possèdent une double graphie. // © Adobe Stoock/Stevecuk
"Bistro", "cacahuètes" et "canettes" possèdent une double graphie. // © Adobe Stoock/Stevecuk
Boîte à outils

Bistro, canette, yaourt... 5 mots que l’on peut écrire de différentes façons !

Qui a dit que le français était une langue rigide ? Dans les faits, elle nous donne parfois le choix entre différentes graphies (manières d’écrire un mot). Voici cinq mots que vous pouvez donc écrire de deux, voire trois façons. Puisque c’est autorisé, pourquoi s’en priver ?

"Les postes que j’ai occupés" : pourquoi doit-on accorder le participe passé ? Voici la règle pour bien accorder le participe passé. (Illustration) // © Adobe Stock/weedezign
Voici la règle pour bien accorder le participe passé. (Illustration) // © Adobe Stock/weedezign
Boîte à outils

"Les postes que j’ai occupés" : pourquoi doit-on accorder le participe passé ?

C’est une des règles les plus difficiles de la langue française : l’accord du participe passé avec l’auxiliaire avoir quand le complément d’objet direct (COD) est placé avant le verbe. Cela fait beaucoup de mots compliqués... Pas de panique, on vous explique tout !

Deux questions que tout le monde se pose sur le pronom "on" Voici la réponse que tout le monde se pose sur le pronom "on". // © Adobe Stock / Frog974
Voici la réponse que tout le monde se pose sur le pronom "on". // © Adobe Stock / Frog974
Boîte à outils

Deux questions que tout le monde se pose sur le pronom "on"

D’après l’adage, "on" ne peut pas plaire à tout le monde… Il est vrai que ce pronom personnel indéfini, très fréquent dans la langue courante, n’est pas si simple qu’il y paraît. Voici, en exclusivité, les réponses aux deux questions que vous vous êtes toujours posées !

Alcoolique, chaos, ingambe... employez-vous ces mots correctement ? Voici comment éviter les contresens. // © Adobe Stock/ HasiWala
Voici comment éviter les contresens. // © Adobe Stock/ HasiWala
Boîte à outils

Alcoolique, chaos, ingambe... employez-vous ces mots correctement ?

Voici cinq nouveaux mots que nous n’employons pas toujours comme il faut. Dans certains cas, la nuance est relativement subtile, dans d’autres, il s’agit d’un véritable contresens. Ce serait dommage de ne pas se faire comprendre... Pas de panique, on vous explique tout !

Pourquoi écrit-on "elles se sont appelées" et "elles se sont téléphoné" ? Voici comment accorder les participe passé avec les verbes pronominaux. // © Adobe Stock/Pio3
Voici comment accorder les participe passé avec les verbes pronominaux. // © Adobe Stock/Pio3
Boîte à outils

Pourquoi écrit-on "elles se sont appelées" et "elles se sont téléphoné" ?

Quand le participe passé est employé avec l’auxiliaire être, la plupart d’entre nous ont retenu qu’il fallait l’accorder. Ce serait si simple ! Mais certains verbes pronominaux font voler en éclat cette croyance bien ancrée. La preuve avec deux exemples très "parlants"...