1. Vos proviseurs sont favorables aux zones fumeurs dans les lycées. Et vous ?
Témoignage

Vos proviseurs sont favorables aux zones fumeurs dans les lycées. Et vous ?

Envoyer cet article à un ami
Fumer ou ne pas fumer au lycée pour plus de sécurité : là est la question. // © Nicolas Tavernier/REA
Fumer ou ne pas fumer au lycée pour plus de sécurité : là est la question. // © Nicolas Tavernier/REA

SONDAGE - Fumer dans l'enceinte du lycée est interdit. Mais certains établissements le tolèrent et le principal syndicat des chefs d'établissement demande une loi qui l'autoriserait pour contrer le risque d'attentat. Donnez-nous votre avis sur la question.

En novembre 2015, à la suite des attentats de Paris, les ministres de l’Éducation nationale et de l’Intérieur avaient permis aux chefs d’établissement de mettre en place des "zones spécifiques" permettant de fumer à l’intérieur des lycées. Mais, quelques temps après, la justice administrative avait contredit cette disposition. Depuis, il est donc interdit de fumer dans les lycées.

Exposés au risque d'attentat

Pourtant, certains proviseurs continuent de l’autoriser. Dans un communiqué publié le 13 septembre 2016, le SNPDEN, le principal syndicat des chefs d’établissement, demande ainsi aux présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat qu’une proposition de loi voie le jour pour aménager des espaces fumeurs dans les lycées : "L’état d’urgence suppose qu’il n’y ait pas de rassemblements devant les établissements scolaires susceptibles de favoriser l’exposition des élèves, mais le Code de la santé interdit de maintenir dans l’enceinte sécurisée du lycée, les élèves fumeurs. Les élèves se trouvent à nouveau dehors et exposés au risque d’attentat (…). Par ailleurs, ce retour à la situation antérieure, outre qu’il ne contribue pas à une diminution du tabagisme, rend à nouveau possible l’usage de substances non autorisées par la législation, voire le trafic qui y est associé", indique le syndicat. Qu'en pensez-vous ?