Actuaire

Banque, assurance
Niveau d'études nécessaire
bac+5
Salaire moyen
plus de 3 000 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Banque, assurance
Niveau d’études minimal Bac+5
Bac conseillé S, ES (jusqu’en 2020)* spécialité maths
Alternance Oui
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant brut mensuel Plus de 3 000 €

* Pour les bacheliers à partir de 2020, il faudra choisir ses spécialités en lien avec les études menant au métier ciblé. Lire aussi https://www.letudiant.fr/tag/choisir-sa-specialite.html.

Dans une compagnie d’assurances, l’actuaire, qui conçoit et modifie les contrats d’assurance proposés aux clients, travaille avec l’aléatoire et émet des milliers d’hypothèses. Ce professionnel des statistiques et des probabilités réalise des calculs longs et complexes pour trouver la formule idéale : celle qui permettra à l’assuré d’être correctement indemnisé et à la société d’assurances de faire des bénéfices ! Pour y parvenir, l’actuaire passe en revue tous les risques possibles.

Pour créer une assurance-vie, il s’appuie par exemple sur des données chiffrées : évolution de la mortalité, fréquence des visites chez le médecin, etc. Il évalue le coût probable pour la compagnie et établit un tarif auquel vendre l’assurance. Mathématicien confirmé, il n’a pas pour autant toujours le nez dans ses algorithmes ! Il offre aussi ses conseils aux professionnels chargés de commercialiser les contrats.

Si la majorité des actuaires travaillent pour le monde de l’assurance, leurs compétences intéressent de plus en plus les banques et les organismes financiers.

Ses compétences

Chiffrer, contractualiser, assister.

Sa formation

L’Institut des actuaires (organisme qui réglemente la profession) reconnaît huit formations initiales : l’ENSAE (École Nationale de la Statistique et de l’Administration Économique) ParisTech, l’ESSEC Business School, le CDI (Collège Des Ingénieurs), l’ISUP (Institut de Statistique, Université Pierre-et-Marie-Curie), l’ISFA (Institut de Science Financière et d’Assurances, Université Claude-Bernard, Lyon), l’Euria (Euro-institut d’actuariat Jean-Dieudonné) à Brest, Paris-Dauphine (master pro Actuariat) et le DU d’actuaire à l’université de Strasbourg, accessible sur concours après un bac+2 ou sur titre.

 

Autres témoignages