Accueil Annuaire des métiers
Notaire
De l’achat d’un bien à une succession, le notaire est présent dans les moments importants d’une personne. // © Crédit photo : Adobe Stock / Pichsakul

Notaire


Nommé directement par le garde des Sceaux, ce professionnel du droit joue un rôle essentiel dans l’application des lois en rédigeant et authentifiant des actes (actes de vente, contrats de mariage…). Ses principaux domaines d'intervention ? La famille, l'immobilier, la fiscalité et le patrimoine, l'entreprise.


On l'appelle aussi

Officier(ère) ministériel(le)


Chiffre clé

Niveau d'Etudes
Bac+6 et plus
Niveau de Salaires
de 1600€ à 5300€
Recrutement / Embauche
Moyen
Volume d’emplois
Faible

Les questions fréquentes

Quelle est la mission du notaire ?

Acheter une maison, se marier, divorcer, régler des problèmes de succession suite à la mort d’un parent, rédiger un testament ou les statuts d’une société nécessite un contrat, établi par l’un des 15.000 notaires en exercice. Si la première mission du notaire est d’être le garant du contenu de ces actes, il conseille aussi ses clients sur les meilleurs contrats en fonction de leur situation.

Quelles sont les qualités d’un notaire ?

C’est lors des moments importants – parfois douloureux – de la vie que les gens croisent son chemin. Son écoute, son empathie sont donc indispensables. Son sens de l’équité pour que chaque partie prenante d’un contrat y trouve son avantage fait aussi partie de ses qualités, comme sa faculté d’adaptation à tous types de clients (particulier, entrepreneur, artisan, etc.). Enfin, lecteur assidu de l’actualité juridique, il suit de près l’évolution des textes de lois.

Sous quel statut exerce le notaire ?

Il en existe trois : le statut libéral (qui suppose d’avoir acheté son « étude »), le statut d’associé dans un cabinet avec d’autres notaires (plus de la moitié d’entre eux) ou, enfin, le statut de salarié dans un cabinet de notaires (en augmentation constante).

Et le salaire du notaire ?

En tant que stagiaire ou au début de sa carrière d’assistant, son salaire correspond à une catégorie précise de la convention collective et atteint 1.600 € brut. Devenu cadre (au bout d’une dizaine d’années) sa rémunération grimpe à environ 5.300 €, mais varie beaucoup en fonction de l’office, de la région ou de sa spécialisation.

Etudes conseillées

Voie universitaire ou voie pro ?
Pour devenir notaire, deux voies sont envisageables après un master 1 en droit.
  • Public
master droit privé UFR de droit - Cergy Pontoise - (95)
Bac+5 - Voie universitaire
La voie universitaire consiste à obtenir un master 2 en droit notarial (proposé dans une trentaine d’universités) suivi de 24 mois de stage rémunéré et de cours, le DSN (diplôme supérieur de notariat).
  • Public
master droit notarial Ecole de droit - Collegium droit, économie, gestion - Clermont-Ferrand - (63)
  • Public
master droit notarial UFR de droit et sciences sociales - Poitiers - (86)
Bac+5 - La voie professionnelle
La voie professionnelle passe par l’INFN (Institut national des formations notariales). Le futur notaire, titulaire d’un master 2 en droit (toutes spécialités), est sélectionné sur dossier et entretien. Pour obtenir le diplôme de notaire, il devra valider ses 6 modules d’enseignement et son stage de 30 mois en office.
  • Privé hors contrat
Diplôme de notaire INFN Toulouse - Toulouse - (31)
  • Privé hors contrat
Diplôme de notaire INFN Lyon - Lyon - (69)

C'est fait pour moi si

Les métiers du même secteur

Human road Human road