Fiche métier : Business analyst

Pour exercer comme business analyst, il faut aimer les chiffres et avoir l'esprit de synthèse.
Pour exercer comme business analyst, il faut aimer les chiffres et avoir l'esprit de synthèse. © snowing12/Adobe Stock

Pas de business réussi sans visibilité sur ce qui marche", voilà la raison d’être du business analyst. Sa méthode ? Décortiquer les chiffres de ventes et le comportement des consommateurs pour donner une stratégie à long terme et aiguiller les équipes de commerciau


On l'appelle aussi

Analyste financier / Digital business analyst / Marketing business analyst


Quel est le rôle du business analyst ?

Une entreprise du secteur médical cherche à optimiser ses ventes ? Pour soutenir les équipes de délégués médicaux, le business analyst crée des indicateurs d’analyse des ventes (ce qui est le plus demandé, ce qui n’est pas encore proposé mais que les clients aimeraient avoir…), fait développer des outils pour les équipes commerciales, propose un plan d’action basé sur son étude de marché.


C’est quoi un bon analyste financier ?

À l’interface entre des clients et les équipes internes dédiées à un projet, il exerce un métier hybride, avec une large palette de fonctions. Constance de ces postes : une forte capacité à comprendre les données quantitatives et qualitatives. Une prise de distance aussi pour sonder les points de vue des parties prenantes et exposer avec clarté ses conclusions. En outre, il doit posséder une bonne connaissance du secteur d’activité dans lequel il intervient.


Où travaille le business analyst ?

L’analyse des annonces de l’APEC confirme la présence de business analysts dans de nombreux secteurs. Sociétés de service du numérique, entreprises ou cabinets de recrutement font appel à lui sur des fonctions à dominante informatique mais aussi études et développement ou commercial-marketing.


Quel est le salaire d'un analyste financier ?

Selon l’APEC, la rémunération d’un junior s’échelonne le plus souvent entre 2.000 € et 5.000 €. En fonction des missions, des responsabilités et de la taille de l’entreprise, elle peut atteindre, voire dépasser, les 7.000 € avec plus de dix ans d’ancienneté.


Quelles sont les études conseillées pour devenir business analyst ?

  • Un premier diplôme en deux ou trois ans pour acquérir une culture informatique, économique et commerciale est à compléter par un bac+5 minimum.

  • Après un 1er diplôme (classe préparatoire, bachelor, BTS ou BUT le plus souvent), les recruteurs privilégient les profils issus : d’une école de commerce, de masters universitaires dans des spécialisations informatiques, marketing, finance ou contrôle de gestion, d’une école d’informatique ou d’ingénieurs.


Chiffres clés du métier de business analyst

Niveau d'études
Bac+4/5
Niveau de salaires
De 2000€ à 5000€
Recrutement / Embauche
Moyen
Volume d'emplois
Moyen

Annuaire des formations

Découvrir les formations disponibles

C'est fait pour moi si...

  • J'ai un bon esprit de synthèse
  • J'aime argumenter
  • Je sais communiquer
  • Je suis pédagogue
  • Je veux faire un métier d'analyse

Les évolutions de carrière pour le métier de business analyst

Des métiers du secteur Informatique - Digital - Télécoms - Web - Numérique - Réseaux

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !