Aide-soignant(e)

Paramédical
Niveau d'études nécessaire
sans diplôme
Salaire moyen
environ 1 400 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Paramédical
Niveau d’études minimal Sans le bac
Bac conseillé Bac pro, ST2S
Alternance Oui
Sélectivité des études Moyenne
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant brut mensuel Environ 1 400 €

Pour rendre l’hospitalisation un peu moins pénible, les aides-soignants sont aux petits soins avec les patients. Sous l’autorité hiérarchique d’un cadre de santé, ces professionnels du paramédical (des femmes, en grande majorité) s’occupent de l’hygiène et du confort des malades.

L’aide-soignant, qui travaille en collaboration avec l’infirmier, aide à la toilette, apporte les repas, surveille l’état physique et mental de la personne… Sa tâche est peu reconnue, pourtant, elle est essentielle.

Ce professionnel du paramédical est le plus proche du patient, celui à qui l’on peut se confier. Pour certains patients, les personnes âgées en particulier, il constitue parfois le principal contact avec le monde extérieur, jouant le rôle de soutien psychologique.

Ses compétences

Soigner, accompagner, rassurer.

Sa formation

Le DEAS (Diplôme d’État d’Aide-Soignant) se prépare en un an dans les IFAS (Instituts de Formation des Aides-Soignants), qui recrutent sur concours*.

Aucun diplôme n’est requis pour accéder à la formation. Toutefois, les titulaires d’un diplôme de niveau bac, d’un bac pro ASSP (Accompagnement Soins et Services à la Personne) et ses deux options : à domicile ou en structure ou le bac pro Services aux personnes et aux territoires et les étudiants ayant effectué une première année en IFSI (Institut de Sormation en SoinsInfirmiers) sont dispensés de l’épreuve écrite.

 

* Une réforme est attendue (annoncée le 13 février 2020 par le ministère de la Santé), qui vise à supprimer le concours pour la rentrée 2020, « avec un mécanisme transitoire pour ne pas pénaliser celles et ceux qui préparent actuellement le concours » et à intégrer de nouveaux modules dans la formation comme, par exemple, celui du repérage des fragilités, ainsi que des enseignements en communication et en domotique, etc. (https://www.infirmiers.com/ressources-infirmieres/nos-collegues/aide-soignant-formation-avenir-avec-annonce-mesures-concretes.html).

Lire aussi : Aides-soignants : le concours d’accès aux IFAS est supprimé à la rentrée 2020

Autres témoignages