Paramédical

Retrouvez tous nos dossiers, articles et contenus sur la thématique Paramédical

Tous les articles avec le tag Paramédical

Coronavirus : les candidats à la filière orthophonie "dévastés" après la suppression du concours Face à la suppression du concours, les candidats aux études d’orthophonie demandent un report du concours. // © burdun / Adobe Stock
Face à la suppression du concours, les candidats aux études d’orthophonie demandent un report du concours. // © burdun / Adobe Stock
Décryptage

Coronavirus : les candidats à la filière orthophonie "dévastés" après la suppression du concours

Les concours d’accès aux formations paramédicales (orthophoniste, audioprothésiste, ergothérapeute…) sont remplacés par un examen des dossiers académiques des candidats via Parcoursup. Face à l'épidémie du coronavirus, le ministère de l’Enseignement supérieur a bouleversé les règles du jeu. Mais dans une pétition qui vient d'être lancée, les étudiants qui aspirent à rejoindre la filière orthophonie demandent un report du concours pour être "jugés sur le travail intense d’une année".

Etudiants en santé mobilisés pendant le confinement : "On essaie d’aider à notre niveau" Une vingtaine d'étudiants lillois sont mobilisés au centre de régulation du SAMU. // © Eric Boulanger
Une vingtaine d'étudiants lillois sont mobilisés au centre de régulation du SAMU. // © Eric Boulanger
Témoignage

Etudiants en santé mobilisés pendant le confinement : "On essaie d’aider à notre niveau"

Depuis plusieurs semaines, les étudiant en médecine, en pharmacie ou en soins infirmiers sont en première ligne face à la pandémie de coronavirus. Tous s’organisent pour se porter volontaires dans les officines, les hôpitaux et les écoles. Une aide qu’ils qualifient de "normale" en cette période de crise sanitaire.

Coronavirus : "Le confinement est un geste civique" Pour Vincent Opitz,"il est important que chacun reste chez soi pour ralentir cette épidémie". // © Simon LAMBERT/HAYTHAM-REA
Pour Vincent Opitz,"il est important que chacun reste chez soi pour ralentir cette épidémie". // © Simon LAMBERT/HAYTHAM-REA
Interview

Coronavirus : "Le confinement est un geste civique"

En pleine période de crise sanitaire, l’Etudiant a posé trois questions à Vincent Opitz, vice-président en charge des relations presse à la Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers et étudiant en troisième année. L’occasion de revenir sur l’épidémie de coronavirus, les risques encourus et la mobilisation des étudiants.

Lycée : quelles spécialités choisir si vous visez les filières paramédicales ? Suivre des spécialités scientifiques est nécessaire pour accéder aux filières paramédicales. // © Anatoly Tiplyashin / Adobe Stock
Suivre des spécialités scientifiques est nécessaire pour accéder aux filières paramédicales. // © Anatoly Tiplyashin / Adobe Stock
Boîte à outils

Lycée : quelles spécialités choisir si vous visez les filières paramédicales ?

Vous venez d'entrer au lycée et vous savez déjà que vous viserez les formations paramédicales, après le bac ? Vous vous demandez sûrement quelles spécialités suivre en première et en terminale pour mettre toutes les chances de votre côté. Suivez le guide !

Parcoursup : les attendus dans les formations paramédicales Les candidats pour les formations du paramédical devront avoir un intérêt prononcé pour les questions de santé et savoir faire preuve de qualités humaines. // © Adobe Stock/Fabio Balbi
Les candidats pour les formations du paramédical devront avoir un intérêt prononcé pour les questions de santé et savoir faire preuve de qualités humaines. // © Adobe Stock/Fabio Balbi
Boîte à outils

Parcoursup : les attendus dans les formations paramédicales

IFSI (instituts de formation en soins infirmiers), écoles d’orthophonistes, de psychomotriciens, d'ergothérapeutes... Les formations du paramédical ont intégré la plate-forme Parcoursup. Pour y tenter votre chance, vous avez jusqu'au 12 mars 2020. Pour savoir si vous avez le bon profil, tour de piste des attendus de ces formations.

Aides-soignants : le concours d'accès aux IFAS est supprimé à la rentrée 2020 Dès septembre, les futurs aides-soignants seront recrutés sur dossier. // © David Pereiras / Adobe Stock
Dès septembre, les futurs aides-soignants seront recrutés sur dossier. // © David Pereiras / Adobe Stock
En bref

Aides-soignants : le concours d'accès aux IFAS est supprimé à la rentrée 2020

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, vient d'annoncer la suppression du concours d'accès aux IFAS dès septembre. Celui-ci sera remplacé par un système d'examen de dossiers et d'entretien oral. L'objectif: "valoriser davantage les qualités attendues, notamment relationnelles". La ministre annonce également la refonte de la formation initiale, qui passera de 10 à 12 mois.

Les BTS et DUT à la loupe dans le paramédical De nombreux BTS ou DUT proposent des formations pour travailler dans le paramédical. // © SeventyFour/iStock
De nombreux BTS ou DUT proposent des formations pour travailler dans le paramédical. // © SeventyFour/iStock
Boîte à outils

Les BTS et DUT à la loupe dans le paramédical

Différents BTS et DUT permettent d’accéder à des professions paramédicales. En deux ou trois ans après le bac, ou une année spéciale après un bac +2, ces métiers se préparent à l’université (DUT) ou dans des lycées publics et établissements privés sous contrat ou hors contrat (BTS).

Santé : assistant médical, un nouveau métier pour la rentrée 2019 L’assistant médical s'occupe de tâches administratives mais peut aussi intervenir lors de la consultation. // © Adobe Sock/Nyul
L’assistant médical s'occupe de tâches administratives mais peut aussi intervenir lors de la consultation. // © Adobe Sock/Nyul
Décryptage

Santé : assistant médical, un nouveau métier pour la rentrée 2019

4.000 assistants médicaux devraient être déployés progressivement partout en France à partir de la rentrée 2019. Il s'agit d'un nouveau métier créé pour épauler les médecins. En quoi consistera leur travail ? Quels sont les qualités requises ?

Les métiers de la santé et du sport : un mariage qui fait rêver Kiné ou médecin du sport, des métiers passion qui demandent un diplôme mais aussi de l'empathie. // © plainpicture/Hero Images
Kiné ou médecin du sport, des métiers passion qui demandent un diplôme mais aussi de l'empathie. // © plainpicture/Hero Images
Décryptage

Les métiers de la santé et du sport : un mariage qui fait rêver

Médecin, kiné, nutritionniste, ostéopathe du sport… Des métiers passion qui s'avèrent difficiles d’accès. Être un bon élève ne suffit pas... En plus du diplôme et de la spécialisation, les candidats doivent faire preuve de qualités relationnelles.

L'actu du sup : l'INSEAD lance un MiM, Toulouse 3 observe les étoiles, 58 places en plus en kiné, l'IUT de Bobigny joue la collapsologie L'actu du sup : ça bouge dans l'enseignement supérieur. // © absurd.design
L'actu du sup : ça bouge dans l'enseignement supérieur. // © absurd.design
En bref

L'actu du sup : l'INSEAD lance un MiM, Toulouse 3 observe les étoiles, 58 places en plus en kiné, l'IUT de Bobigny joue la collapsologie

Chaque semaine, l'Etudiant met un coup de projecteur sur les nouveautés de l'enseignement supérieur. Au programme : des places en plus en kiné en Île-de-France, des étudiants de licence pro à Bobigny qui imaginent une apocalypse heureuse, Toulouse 3 veut lancer le premier observatoire astronomique 100 % étudiant et l'INSEAD ouvre un Master in Management.

L'actu du sup : les études d'orthophonie en chantier, de trop chères études en kiné, un "bébé" pour Kedge et l'ISEN L'actu du sup : ça bouge dans l'enseignement supérieur. // © absurd.design
L'actu du sup : ça bouge dans l'enseignement supérieur. // © absurd.design
En bref

L'actu du sup : les études d'orthophonie en chantier, de trop chères études en kiné, un "bébé" pour Kedge et l'ISEN

Chaque semaine, l'Etudiant met un coup de projecteur sur les nouveautés de l'enseignement supérieur. Au programme : la réforme du cursus en orthophonie, la précarité financière des étudiants kinés et un double diplôme Kedge-ISEN.

Paramédical : infirmier spécialisé, vers l'infirmier et au-delà L'infirmier de bloc opératoire suit une formation de 18 mois pour se spécialiser. // © Ian HANNING/REA
L'infirmier de bloc opératoire suit une formation de 18 mois pour se spécialiser. // © Ian HANNING/REA
Boîte à outils

Paramédical : infirmier spécialisé, vers l'infirmier et au-delà

Des infirmiers spécialisés, on en manque en France. Quatre voies s'offrent à vous si vous souhaitez aller au-delà de la formation en trois ans : les spécialisations d'infirmier en bloc opératoire, d'infirmier anesthésiste, de puériculteur ou d'infirmier en pratique avancée.