1. Bac ES 2018 : l’épreuve écrite de français, à quoi s’attendre
Coaching

Bac ES 2018 : l’épreuve écrite de français, à quoi s’attendre

Envoyer cet article à un ami
Bac ES - À quoi s'attendre // © Juliette Lajoie
Bac ES - À quoi s'attendre // © Juliette Lajoie

L’épreuve de français à l’écrit est une épreuve anticipée : les candidats passent donc la matière au bac en première (c’est le cas de l’oral également). Elle dure 4 heures et est affectée d'un coefficient 2.

L’écrit de français s’appuie sur un corpus de 1 à 4 documents (textes, œuvre intégrale brève, extrait long) constitué d’après l’un des quatre objets d’étude du programme ou de deux objets croisés. Ils peuvent être accompagnés d’une image.

Une ou deux questions peuvent être posées sur ce corpus en première partie de l’épreuve. Transversales, ces questions invitent à établir des relations entre les documents autour d’une problématique axée sur l’objet d’étude. Lorsqu’elle existe, cette première partie est notée sur 4 points au maximum.

La seconde partie de l’épreuve est un travail d’écriture. Au choix, 3 types de sujets : un commentaire de texte (ou une comparaison de deux textes) du corpus, une dissertation ou une écriture d’invention. Cette partie est notée sur 16 points au minimum (20 quand il n’y a pas de questions).

FAQ
Dois-je choisir l’écriture d’invention si je suis nul en français ?
L’écriture d’invention requiert une bonne culture et une certaine plume. Elle demande de bien lire et comprendre le(s) document(s) proposé(s), d’en saisir les particularités (niveau de langue, style, pensée…), parfois d’écrire à la manière de grands auteurs.

La notation est-elle aléatoire en écriture d’invention ?
Non. L’écriture d’invention se fonde sur des consignes précises et sur les objets d’étude du programme de première. "Quand on met une mauvaise note, les élèves pensent que leur avis n’a pas plu. Ce n’est pas ça. On note avant tout le respect des consignes, la validité de l’argumentation, la richesse de la culture autour de l’objet d’étude", assure Ghislaine Zaneboni, professeure de lettres modernes au lycée Matisse de Vence (06).

Garder du temps pour se relire, est-ce du temps perdu ?
Non ! Vous avez sûrement fait des fautes d’orthographe (sanctionnées), de grammaire ou de syntaxe. Une phrase écrite dans la précipitation peut donner un contresens. Relisez votre devoir au fur et à mesure de sa rédaction. Au bout des 4 heures, vous n’en aurez sans doute plus le courage et ne verrez plus vos fautes d’orthographe et d’expression.