1. Comment financer vos études en école de commerce
Décryptage

Comment financer vos études en école de commerce

Envoyer cet article à un ami
Sommaire du dossier
Retour au dossier Comment choisir votre école de commerce Comment financer vos études en école de commerce

Les frais de scolarité se sont envolés ces dernières années. Pour une école postprépa, comptez en moyenne 10.600 € par an, et même plus pour les meilleures d'entre elles : plus de 14.000 € à l'EM Lyon. Toutefois, il existe plusieurs solutions pour financer sa scolarité, au moins en partie.

Les prêts

Si vous intégrez une école de commerce, vous n'aurez pas de difficultés à obtenir un prêt. Certaines ont signé des partenariats avec des banques qui proposent des taux attractifs à leurs étudiants. Elles peuvent aussi se porter caution à la place de votre famille.

Les bourses

De nombreuses écoles apportent un complément financier aux élèves qui touchent une bourse du CROUS, leur permettant notamment d'obtenir des réductions sur les frais de scolarité. À l'ESCP Europe, les boursiers à partir de l'échelon 1 ne paient pas la première année et, à Télécom École de management, leur scolarité est gratuite.

Sachez que la plupart des frais d'inscription aux concours (après prépa ou en admission parallèle) sont réduits, voire gratuits pour les boursiers.

Si vous partez étudier à l'étranger, vous pouvez demander une bourse Erasmus ou une aide du conseil régional.

L'apprentissage

La proportion d'étudiants qui suivent leur cursus en apprentissage est en progression. Ils sont dispensés des frais de scolarité et rémunérés. En 2015, 18,5 % des diplômés d'écoles de commerce sont passés par cette voie. Le nombre de places varie selon les écoles, qui proposent également des contrats de professionnalisation. Les deux formules confondues, on peut citer parmi celles qui offrent le plus de places l'ICD (Paris, Toulouse), Montpellier BS, l'ESC Pau, l'ESC Clermont, l'ISTEC ou l'ESSEC.

L'année de césure

Des étudiants profitent d'une année de césure pour partir à l'étranger ou faire des stages longs. Par exemple, Virginie, à l'EM Lyon, a travaillé un an pour Salomon, à Annecy (74), en tant qu'assistante chef de produit. Après un semestre sur le campus chinois de son école, à Shanghai, elle a été embauchée dans la filière asiatique de cette entreprise.