Orientation postbac

Retrouvez tous nos dossiers, articles et contenus sur la thématique Orientation postbac
Quel(s) métier(s) pour Martin, en terminale S ? Curieux et sociable, il hésite entre l’ingénierie et l’environnement. // © Meyer / Tendance Floue pour l'Étudiant
Curieux et sociable, il hésite entre l’ingénierie et l’environnement. // © Meyer / Tendance Floue pour l'Étudiant
Coaching

Quel(s) métier(s) pour Martin, en terminale S ?

Martin apprécie tout ce qui relève de la technique. Il aime les choses concrètes et préfère aller sur le terrain. Son parcours scolaire révèle une nette préférence pour les sciences et devrait le mener vers des études d’ingénieur.

Festival de Cannes : les écoles de cinéma et d’audiovisuel qui remportent la palme L'ENS Louis-Lumière recrute sur concours très sélectif mais est reconnue par tous les professionnels du secteur. // © Mat Jacob/Tendance Floue pour l'Etudiant
L'ENS Louis-Lumière recrute sur concours très sélectif mais est reconnue par tous les professionnels du secteur. // © Mat Jacob/Tendance Floue pour l'Etudiant
Bancs d’essai

Festival de Cannes : les écoles de cinéma et d’audiovisuel qui remportent la palme

Celles et ceux qui “percent” dans le secteur de la télévision et du cinéma sont les plus motivés, les plus tenaces et les mieux formés. Il est donc préférable de mettre toutes les chances de son côté en intégrant une formation renommée et adaptée à son projet professionnel. Ce dossier réalisé en partenariat avec “Le Film français” a pour but de vous y aider.

Une année en terminale : à un mois du bac, les TS1 sont détendus Isabelle Trellu, la prof principale, aimerait voir les TS1 plus impliqués... // © erwin canard
Isabelle Trellu, la prof principale, aimerait voir les TS1 plus impliqués... // © erwin canard
Reportage

Une année en terminale : à un mois du bac, les TS1 sont détendus

IMMERSION AU LYCÉE. Épisode 7. Les TS1 du lycée Paul-Doumer du Perreux-sur-Marne (94) ne semblent pas vraiment inquiets par le bac qui se profile. Malgré la fin de la procédure APB et, pour certains, des concours à passer, l'heure est à la décontraction, même si la plupart d'entre eux ont entamé leurs révisions.

Cette “plume” de ministre se bouge pour l’orientation des jeunes en milieu rural Avec son association, Salomé Berlioux aide les jeunes des zones rurales à mieux s'orienter. // © Nawelle Beouche pour l'Etudiant
Avec son association, Salomé Berlioux aide les jeunes des zones rurales à mieux s'orienter. // © Nawelle Beouche pour l'Etudiant
Portrait

Cette “plume” de ministre se bouge pour l’orientation des jeunes en milieu rural

ELLE VA FAIRE LA UNE. Salomé Berlioux, 28 ans, rédigeait les discours du ministre des Affaires étrangères il y a encore quelques jours. Cette fille de comédiens a créé son association pour aider les jeunes des zones rurales à s'orienter.

Étudier en Auvergne-Rhône-Alpes Au cœur de l'Auvergne, Clermont-Ferrand accueille quelque 30.000 étudiants dans ses deux universités. // © Phovoir
Au cœur de l'Auvergne, Clermont-Ferrand accueille quelque 30.000 étudiants dans ses deux universités. // © Phovoir
Décryptage

Étudier en Auvergne-Rhône-Alpes

Deuxième région de France, avec plus de 300.000 étudiants, Auvergne-Rhône-Alpes (académies de Clermont-Ferrand, Grenoble et Lyon) rassemble sur son territoire de nombreuses universités et grandes écoles. Parmi les différents parcours proposés, un panel de cursus s’offre à vous. Suivez le guide.

En terminale S en 2013, que sont devenus Grégoire, Maël et compagnie ? La photo de classe de la terminale S, année 2012-2013 de l'Institut Notre-Dame, à Meudon (92) // © Photos fournies par les témoins
La photo de classe de la terminale S, année 2012-2013 de l'Institut Notre-Dame, à Meudon (92) // © Photos fournies par les témoins
Portrait

En terminale S en 2013, que sont devenus Grégoire, Maël et compagnie ?

Louise, Yolaine, Camille, Marine, Maël et Grégoire ont décroché leur bac scientifique en 2013, à l’Institut Notre-Dame de Meudon (92). Tous ont choisi un bac S, sans vraiment savoir ce que l’avenir leur réserverait… Quatre ans plus tard, que sont-ils devenus ?

Le classement 2017 des écoles de mode Esmod, École supérieure des arts et techniques de la mode, dispense une formation de styliste designer en trois ans. Ici, le pré-jury pour les étudiantes de 3e année. // © Cyril Entzmann / Divergence pour l'Etudiant
Esmod, École supérieure des arts et techniques de la mode, dispense une formation de styliste designer en trois ans. Ici, le pré-jury pour les étudiantes de 3e année. // © Cyril Entzmann / Divergence pour l'Etudiant
Bancs d’essai

Le classement 2017 des écoles de mode

L’IFM, l’École Duperré et l’ECSCP : ces trois établissements renommés occupent, cette année encore, le podium de notre classement. Un trio de tête talonné par d’autres formations en stylisme et modélisme, créatives, pragmatiques et diversifiées.

Étudier dans l’académie d’Orléans-Tours À environ une heure de Paris en train, Orléans propose de nombreuses formations en art, ingénierie, management… // © Denis Allard/REA
À environ une heure de Paris en train, Orléans propose de nombreuses formations en art, ingénierie, management… // © Denis Allard/REA
Décryptage

Étudier dans l’académie d’Orléans-Tours

L’académie d’Orléans-Tours (Angers, Blois, Chartres, Le Mans, Orléans, Tours…) rassemble 61.000 étudiants. Les deux villes jouent le rôle de “locomotives” et l’essentiel des formations y est représenté : du journalisme à la logistique, en passant par l’art et l’hôtellerie.

Présidentielle 2017 : les étudiants étrangers se sentent concernés Marie, Tabea, Vijay et Can ont des avis partagés sur ce qui les attend à l'issue de la présidentielle en France. // © Nawelle Beouche et Laura Hubert
Marie, Tabea, Vijay et Can ont des avis partagés sur ce qui les attend à l'issue de la présidentielle en France. // © Nawelle Beouche et Laura Hubert
Décryptage

Présidentielle 2017 : les étudiants étrangers se sentent concernés

Aujourd'hui, les étudiants étrangers en France payent les mêmes frais de scolarité que les étudiants français et ils peuvent bénéficier de cours dispensés en anglais. Qu'en sera-t-il à l'issue de l'élection présidentielle ? Les principaux concernés s'expriment.

En terminale ST2S en 2011, que sont devenues Cindy, Aline et compagnie ? La photo de classe de la terminale ST2S 2010-2011 du lycée Arthur Varoquaux à TOmblaine (54) // © Photos fournies par les témoins
La photo de classe de la terminale ST2S 2010-2011 du lycée Arthur Varoquaux à TOmblaine (54) // © Photos fournies par les témoins
Portrait

En terminale ST2S en 2011, que sont devenues Cindy, Aline et compagnie ?

Amandine, Cindy, Fanny, Cassandra, Aline et Tiffany ont décroché leur bac sciences et techniques sanitaires et sociales en 2011, au lycée Arthur-Varoquaux à Tomblaine (54). Toutes voulaient un métier de contact. Six ans après que sont-elles devenues ?

Les concours de PACES, mode d’emploi Cours en amphi à la faculté de médecine d'Angers. // © Virginie Bertereau
Cours en amphi à la faculté de médecine d'Angers. // © Virginie Bertereau
Boîte à outils

Les concours de PACES, mode d’emploi

Plus de 58.000 étudiants sont inscrits en PACES (première année commune aux études de santé) en France. Leur objectif : réussir les deux concours (un à chaque semestre) qui la caractérisent pour accéder ensuite aux études de médecine, d’odontologie, de pharmacie ou de sages-femmes. Le point sur ce qu’il faut savoir pour atteindre ce but.

Jean-Luc Mélenchon propose une allocation de 800 € par mois pour les 18-25 ans Jean-Luc Mélenchon ne veut pas de contrôle continu au baccalauréat. // © Ian Hanning / R.E.A
Jean-Luc Mélenchon ne veut pas de contrôle continu au baccalauréat. // © Ian Hanning / R.E.A
Interview

Jean-Luc Mélenchon propose une allocation de 800 € par mois pour les 18-25 ans

Fin du contrôle continu au bac, scolarité jusqu’à 18 ans, 800 € par mois pour les jeunes de 18 à 25 ans… Dans une interview réalisée par écrit pour l’Etudiant, Charlotte Girard, responsable du programme de Jean-Luc Mélenchon, détaille ses propositions. Cette interview s’inscrit dans une série d’entretiens à l’occasion de l’élection présidentielle.

Orientation postbac en outre-mer : les lycéens mettent les voiles Beaucoup de jeunes ultra-marins hésitent entre poursuivre des études à côté de chez eux ou rejoindre la métropole. // © UA
Beaucoup de jeunes ultra-marins hésitent entre poursuivre des études à côté de chez eux ou rejoindre la métropole. // © UA
Décryptage

Orientation postbac en outre-mer : les lycéens mettent les voiles

Au stress du bac et des choix à faire sur APB s’ajoute, pour les lycéens ultramarins, la question de rester sur son territoire ou de partir en métropole. Des associations étudiantes vous accompagnent dans votre réflexion et vous aident à franchir les différents obstacles sur votre route : choix des formations, financement ou logement.

Classement 2017 des lycées professionnels : comment l'Etudiant a bâti son palmarès CAP ferronnerie au Lycée des métiers d'art Pasteur, à Nice. // © lbane NOOR/REA
CAP ferronnerie au Lycée des métiers d'art Pasteur, à Nice. // © lbane NOOR/REA
Bancs d’essai

Classement 2017 des lycées professionnels : comment l'Etudiant a bâti son palmarès

Pour l'édition 2017 de son classement des lycées pro, l'Etudiant a épluché les performances de plus de 2.000 établissements, et en particulier leurs résultats au bac ainsi que leur capacité à faire progresser leurs élèves. Explications de notre méthodo.

APB 2017 : plus de candidats, plus de vœux... et moins de tirage au sort ? Étape 2 sur APB : confirmer les candidatures avant le 2 avril 2017. // © Ministère de l'Éducation nationale
Étape 2 sur APB : confirmer les candidatures avant le 2 avril 2017. // © Ministère de l'Éducation nationale
En bref

APB 2017 : plus de candidats, plus de vœux... et moins de tirage au sort ?

INFOGRAPHIE. Premier bilan, après la clôture des inscriptions le 20 mars, de la session 2017 d'Admission postbac. Vous êtes plus nombreux à vous être inscrits que l'an dernier et vous avez formulé, en moyenne, davantage de vœux qu'en 2016. Un bilan provisoire, puisque vous avez jusqu'au 2 avril pour confirmer – ou non – vos candidatures.

Une année en terminale : "APB terminé, je suis allé au bac blanc au talent !" Les terminales S du lycée Paul-Doumer planchent sur le bac blanc de physique-chimie // © erwin canard
Les terminales S du lycée Paul-Doumer planchent sur le bac blanc de physique-chimie // © erwin canard
Reportage

Une année en terminale : "APB terminé, je suis allé au bac blanc au talent !"

IMMERSION AU LYCEE. Épisode 6. À un peu moins de trois mois du bac, les TS1 du lycée Paul-Doumer vivent une semaine particulière consacrée au bac blanc. La plupart d'entre eux admettent ne pas avoir beaucoup préparé les épreuves. La raison : les notes ne compteront pas pour les dossiers APB.

De l'école à l'emploi, les filles assurent mais se censurent Secteurs de femmes, secteurs d'hommes : les préjugés ont la peau dure ! // © plainpicture/Cédric Roulliat
Secteurs de femmes, secteurs d'hommes : les préjugés ont la peau dure ! // © plainpicture/Cédric Roulliat
En bref

De l'école à l'emploi, les filles assurent mais se censurent

À l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, ce 8 mars, l'Etudiant fait le point sur l'orientation des filles, l'emploi des femmes et met à l'honneur des jeunes professionnelles qui ont franchi tous les obstacles pour réaliser leurs rêves. Exemples à suivre !

Boîte à outils

Écoles de commerce : 10 conseils de “pros” pour réussir les oraux

C’est l’épreuve stressante par excellence. Après une prépa ou via les admissions parallèles, l’entretien des écoles de commerce est un passage décisif. Une étape lourde en coefficients, qui décidera si, oui ou non, vous avez votre place sur les bancs de l’établissement visé. Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici quelques conseils de directeurs d’école, membres de jury et "coachs" spécialisés.

Orientation : les bons réflexes à adopter dès la classe de 1re Il n'est jamais trop tôt pour réfléchir aux études qui vous plairont ! // © Fotolia
Il n'est jamais trop tôt pour réfléchir aux études qui vous plairont ! // © Fotolia
Coaching

Orientation : les bons réflexes à adopter dès la classe de 1re

"APB, c’est encore loin…" Elèves de 1re, si vous pensez ça, méfiez-vous : certes, vous ne ferez vos vœux sur Admission-postbac qu’en terminale, mais prendre les devants vous fera gagner un temps précieux. Et vos choix APB n’en seront que plus zen… et éclairés.