Audioprothésiste

Paramédical
Niveau d'études nécessaire
bac+3
Salaire moyen
de 1.480 à 1.999 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Paramédical
Niveau d’études minimal Bac+3
Bac conseillé
Alternance Non
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant De 1.480 à 1.999 €

Lorsqu’on pense à la surdité, on imagine plutôt une personne âgée. Mais, depuis quelques années, de plus en plus de jeunes sont touchés par cette pathologie. Pour corriger les déficiences auditives de ses patients, l’audioprothésiste, sur prescription d’un ORL, conçoit et adapte les appareils qui viendront se placer dans l’oreille du patient.

Avant toute chose, ce praticien réalise des examens pour évaluer le degré de surdité. Ensuite, il prend l’empreinte de l’oreille pour adapter au mieux la prothèse. Une fois celle-ci fabriquée, il procède à sa mise en place et aux essais pour obtenir un confort maximal de port et d’écoute.

La décision de se faire appareiller est souvent une étape douloureuse : le métier d’audioprothésiste exige donc patience et diplomatie.

Ses compétences

Conseiller, fabriquer, soigner.

Sa formation

Le diplôme d’État d’audioprothésiste, obligatoire pour exercer ce métier, se prépare en 3 ans après le baccalauréat, S de préférence. La formation s’effectue soit à l’université, dans le cadre des UFR (unités de formation et de recherche) de médecine et de pharmacie (Bordeaux, Montpellier, Claude-Bernard à Lyon, Rennes 1, université de Lorraine à Nancy ou Paul-Sabatier à Toulouse), soit dans une école spécialisée comme l’École d'audioprothèse à Fougères, soit au CNAM.

Attention, quel que soit le lieu, l’accès à la formation se fait sur examen d’entrée ou concours.

 

Autres témoignages