1. Bac L 2019 : conseils pour réussir l’épreuve de grec ancien
Coaching

Bac L 2019 : conseils pour réussir l’épreuve de grec ancien

Envoyer cet article à un ami
Bac L - Conseils pour réussir // © Juliette Lajoie
Bac L - Conseils pour réussir // © Juliette Lajoie

Qu'est-ce que les correcteurs attendent de vous dans l'épreuve de grec ancien du bac L ? Comment obtenir des points à coup sûr ? Que faut-il éviter à tout prix ? Tous nos conseils.

Ce que les correcteurs attendent de vous

Les questions sur la linguistique demandent des capacités d’observation, de repérage, d’analyse, de transposition. Les correcteurs attendent de vous des réponses rédigées, structurées, illustrées par des exemples. De même, considérez la troisième question comme une sorte de commentaire de texte. Vous devez reconnecter le texte proposé à l’œuvre dans laquelle il a été pioché, mais aussi plus largement à d’autres textes ou à des œuvres artistiques. Là encore, il faut produire une réponse argumentée et organisée.

Commencez par bien lire les textes grec et français. Repérez les mots importants, ce qui vous permettra de répondre aux questions. Mieux vaut y répondre dans l’ordre pour suivre le cheminement prévu par les auteurs du sujet. Portez vos éléments d’analyse au brouillon, mais ne rédigez vos réponses qu’au propre. N’oubliez pas d’écrire une phrase d’introduction et de conclusion.

Lire aussi : Bac L : l'épreuve de grec, à quoi s'attendre

Pour la version, il s’agit de traduire en français le passage qui n’a pas déjà été traduit dans le sujet. Il faut montrer que vous savez lire le grec et êtes capable d’en restituer le sens dans une langue correcte. Là encore, commencez par lire le texte grec en recherchant ses mots-clés, ses liens logiques, ses verbes, etc. Vous pouvez souligner les termes que vous ne comprenez pas pour les chercher plus tard dans le dictionnaire. L’objectif de cette première lecture est de comprendre le sens et la structure globale du texte. Vous devez vous approprier le texte.

Dans un deuxième temps, attardez-vous davantage sur le "squelette du texte" (conjonctions, propositions, sujets des verbes, adjectifs, compléments…). Recherchez alors dans le dictionnaire les mots que vous ne comprenez pas. Pour finir, traduisez en français et relisez votre travail.

Ce qui rapporte des points

Une copie bien présentée, bien écrite, qui ne demande pas au correcteur un déchiffrage particulier, rapporte des points. N’usez pas trop du Blanco ou du Tipp-Ex, et évitez les ratures. Pour la version, mieux vaut travailler au brouillon dans un premier temps. Pour les questions, n’hésitez pas à faire plusieurs paragraphes.

Lire aussi : Bac L : les révisions pour l'épreuve de grec

Une copie enrichie par des références culturelles variées et appropriées est appréciée. Servez-vous d’autres textes étudiés en classe ou de vos lectures complémentaires.

Ce qu’il ne faut pas faire

N’oubliez pas de citer le texte (les citations sont à placer entre guillemets), en indiquant les lignes correspondant à chaque passage. Mais pour les questions, inutile de recopier des paragraphes entiers. Des citations courtes, bien précises, sont préférables. Si le passage est un peu long, utilisez les crochets […].

Pour la version, ne faites pas du mot à mot. Gardez le sens des phrases, mais exprimez-le en français littéraire. Il s’agit de traduire des idées.

Lire aussi : Bac L : si vous passez le grec à l'oral de rattrapage

N’inventez pas un mot, ne laissez pas de blanc, ne laissez pas un mot en grec dans votre traduction. Au besoin, essayez de trouver une façon détournée d’exprimer l’idée du texte.

Se préparer mentalement

La version a toujours été redoutée par les candidats au bac. Ne paniquez pas si vous avez l’impression au départ de ne rien comprendre. Il est normal de ne pas saisir un texte en entier dès la première lecture. Une deuxième, voire une troisième lecture, plus posées, vous permettront de faire ressortir l’essentiel.

Ne vous autocensurez pas ! Il faut toujours écrire quelque chose sur sa copie, ne jamais rendre une page blanche, car les professeurs parviennent toujours à trouver des points ici ou là.