1. Bac STL 2019 : conseils pour réussir l’épreuve du projet en enseignement spécifique à la spécialité
Coaching

Bac STL 2019 : conseils pour réussir l’épreuve du projet en enseignement spécifique à la spécialité

Envoyer cet article à un ami
Bac STL - Conseils pour réussir // © Juliette Lajoie
Bac STL - Conseils pour réussir // © Juliette Lajoie

Qu'est-ce que les correcteurs attendent de vous dans l'épreuve orale de présentation du projet en enseignement spécifique à la spécialité du bac STL ? Comment obtenir des points à coup sûr ? Que faut-il éviter à tout prix ? Tous nos conseils.

Ce que les correcteurs attendent de vous

"Le cheminement scientifique doit être rigoureux. Répondre à la problématique n'est pas une fin en soi. La démarche tend à être valorisée. Les examinateurs observent la capacité des lycéens à rebondir sur leurs échecs", assurent des enseignants de l'académie de Lyon.

Ce qui rapporte des points

Vous devez parfaitement maîtriser le sujet sur lequel vous travaillez. C'est un point de départ essentiel pour espérer obtenir une bonne note.

Vous devez également connaître les grandeurs physiques associées à votre projet. "On exige des mesures, et celles-ci doivent être exploitées", assurent les enseignants rhônalpins.

Lire aussi : Bac STL : l'épreuve du projet en enseignement spécifique à la spécialité, à quoi s'attendre

À l'oral, votre expression doit être claire, soignée, et la communication explicite et concise. Vous devez être à l'aise et montrer que vous êtes incollable sur le sujet traité.

Dans chaque groupe, le temps de parole doit être réparti équitablement, et chaque intervention doit être dynamique. Les enseignants apprécient une présentation vivante.

Ce qu'il ne faut pas faire

Être "suiveur". Chaque lycéen doit s'investir dès le départ dans son projet. "Dans la partie évaluation individuelle à l'oral, on voit tout de suite les élèves qui ont pris à bras-le-corps leur problématique et les autres", soulignent les enseignants.

Se préparer mentalement

"La partie conduite de projet est souvent sous-estimée par les élèves. Ces derniers doivent travailler régulièrement durant l'année, entourés de leurs professeurs, et ne surtout pas attendre le dernier moment pour se mettre à la tâche. Le cadre laisse beaucoup plus d'autonomie que celui d'un cours traditionnel, mais les lycéens ne doivent pas attendre de l'encadrant qu'il fasse avancer le projet à leur place !" affirment les professeurs de l'académie de Lyon.

Lire aussi : Bac STL : les révisions de l'épreuve du projet en enseignement spécifique à la spécialité

Les candidats appréhendent souvent l'épreuve orale. Elle doit être préparée et abordée le plus sereinement possible. Rien ne sert d'arriver stressé à l'épreuve. Cela ne fera qu'empirer les choses et risque d'avoir des répercussions sur votre élocution, qui doit être irréprochable.