Aurélien en prépa scientifique : "Du jour au lendemain, on t'annonce que tu vas rester chez toi"

Par Clément Rocher, publié le 30 Mars 2020
5 min

EPISODE 3. L’Étudiant vous fait découvrir la classe préparatoire scientifique au travers du regard d'Aurélien, étudiant en MPSI, au lycée du Parc à Lyon (69). La période de confinement vient de commencer et le jeune homme partage ses premières impressions.

La fin du premier semestre marque l'arrivée du premier bulletin. Aurélien a découvert son classement dans chaque matière et a pris connaissance de sa position dans le classement général : le jeune étudiant est le premier de sa classe de prépa. "J'étais très agréablement surpris. Cela me conforte dans l'idée que ma méthode de travail fonctionne bien."

Quel est son rang dans les matières scientifiques ? Aurélien est arrivé 8e en mathématiques, 2e en physique et 1er en sciences industrielles de l'ingénieur. Des résultats très encourageants pour le jeune étudiant qui ne garde qu'un objectif en tête : intégrer la classe prépa étoilée pour sa deuxième année.

Lire aussi

Coronavirus : travailler chez soi demande de l'organisation

Aurélien poursuivait sa routine habituelle jusqu'à l'annonce du gouvernement actant la fermeture de l'ensemble des établissements scolaires du territoire à compter du lundi 16 mars. Décision incluant les classes préparatoires aux grandes écoles. "Je voyais la situation évoluer mais je n'avais pas vraiment pensé que nous allions arriver à ce stade de confinement."

Une énorme déconvenue pour le jeune étudiant. "La prépa occupe une énorme partie de notre temps et de notre vie en général. Et du jour au lendemain, on t'annonce que tu vas rester chez toi…", confie-t-il.

Le lycée du Parc n'accueille plus les étudiants depuis plus d'une semaine mais l'établissement a rapidement mis en place l'enseignement à distance pour assurer la continuité pédagogique à ses étudiants. "Certains professeurs nous envoient les cours par mail et d'autres nous font cours par visioconférence."

Lire aussi

Cette période de confinement demande tout de même de la rigueur dans son travail. "J'ai fait un DS de mathématiques samedi matin. Le professeur ne le corrige pas. Il est impossible pour lui de savoir si on l'a fait sérieusement. Mais il nous envoie la correction et cela nous permet de continuer à bien travailler", raconte Aurélien.

Et au niveau de son organisation personnelle ? "Je me cale sur mon emploi du temps pour garder un rythme normal. Je reste dans le même état d'esprit dans ma méthode de travail. Il y a toujours un risque d'être distrait, mais il faut se forcer à bien rester focalisé."

Il faut bien évidemment garder une motivation à toute épreuve et garder aussi du lien social, notamment via les réseaux sociaux. "On communique beaucoup par messages. On essaye d'organiser des khôlles entre nous. Ce qui me manque le plus ? Voir mes amis."

Lire aussi

Les matières littéraires : une vision moins scientifique du monde

Cette période de confinement est l'occasion de trouver de nouvelles occupations, comme la littérature ou l'apprentissage d'une langue étrangère. Il faut savoir que la classe préparatoire scientifique intègre des matières littéraires dans son programme pédagogique.

"Je trouve que c'est intéressant. Les langues étrangères sont importantes sur le plan professionnel par exemple. La matière français-philosophie apporte un mode de pensée différent de celui des mathématiques", affirme Aurélien. Il s'étonne néanmoins que les disciplines soient aussi importantes dans le cadre des concours.

"En cours d'anglais, nous nous intéressons à la méthodologie pour la préparation aux concours. On voit aussi des points de grammaire et de conjugaison." Cet enseignement permet aux étudiants d'aborder l'actualité mondiale comme le Brexit ou les primaires qui se déroulent aux États-Unis, à travers l'analyse d'articles d'opinion, par exemple.

Lire aussi

Pour aller plus loin : Suivez Aurélien en prépa scientifique
EPISODE 1
"Je suis impatient"
EPISODE 2 "On commence à avoir une sorte de routine"

Articles les plus lus

A la Une prépa

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !