Écoles de commerce : à l'ICN, des étudiants aux petits soins pour les candidats de prépa

Par Agnès Millet, publié le 08 Juillet 2022
6 min

Dans les écoles de commerce, le rituel des oraux d'admission reprend pleinement en 2022. C'est le moment du fameux "tour de France". Un marathon éreintant, les emmenant d'un bout à l'autre du pays. Pour les guider, les soutenir et les divertir, les écoles mobilisent des bataillons d'étudiants. Reportage à l'ICN.

A la gare de Nancy, ce vendredi 1er juillet, impossible de les rater. Au centre du hall, quelques étudiants admisseurs de l'ICN en tenue orange accueillent les candidats à chaque étape de leur journée d'oral. Et tout a commencé avant même l'arrivée des candidats.

Des étudiants en deuxième année d'école de commerce organisés comme des pros

Dès les résultats d'admissibilité, les 50 étudiants admisseurs entrent en contact avec les candidats. Certains liens se nouent naturellement : un élève de l'école de commerce se rapproche des admissibles issus de la même prépa que lui.

L'organisation mise en place est au cordeau. Les admisseurs se répartissent en quatre familles, connectées par des groupes de discussion. En amont de la venue du candidat, la famille 'accueil' propose des bons plans pour se loger gratuitement, par exemple.

Le jour J, l'équipe 'staff' guide le candidat, notamment vers les salles où il est convoqué pour les oraux. Et l'équipe 'animation' propose… des animations, avec pour thème, cette année, "Alice au pays des merveilles".

En soutien, la famille 'communication' publie des infos et des storys sur TikTok et Instagram. "Nous avons un groupe Facebook dédié aux admissibles 2022", explique Alexandra, la "cheffe de famille". Face à son planning de publication très dense, elle explique : "nous avons aussi publié des posts présentant les admisseurs et leurs parcours".

L'objectif est que les candidats puissent solliciter les admisseurs dont ils se sentent le plus proches, que ce soit par l'origine géographique de la prépa, l'association dont ils sont membres ou la spécialité qu'ils suivent.

Lire aussi

Des élèves admisseurs triés sur le volet

Après avoir été sélectionnés parmi d'autres volontaires, les admisseurs préparent ces semaines d'oraux depuis mars. Grâce à deux formations de deux heures, ils sont incollables sur les cursus et les possibilités de l'école. À la clef pour eux, la validation de crédits dans le cadre de leurs études ainsi qu'une rémunération. Mais autre chose les anime.

Méline, admisseuse et membre du BDE (bureau des élèves), témoigne. "L'an dernier, on a pu passer nos oraux, avec un accueil incroyable. Je voulais rendre un peu de ce que j'avais reçu". Également admisseuse, Marie renchérit : "C'est comme un tutorat. Les admisseurs nous envoyaient des messages pendant l'été et nous ajoutaient dans les groupes de discussion sur le sport, les sorties…"

Pour Adrien, il s'agit de se rattraper. "J'avais été admis en 2020, lorsque les oraux avaient été annulés. En participant à des salons où je représentais l'ICN, je me suis rendu compte que cela me faisait plaisir de partager et de discuter avec des candidats."

Et tous s'entraident. "Chacun a un poste dédié et un planning bien organisé, mais si une autre famille a besoin d'un coup de main, on y va !", explique Nicolas, admisseur chargé de l'animation.

Lire aussi

Un accueil à la carte à l'ICN

Pour se concentrer avant l'oral, les candidats admissibles peuvent se rendre à la salle CV. "C'est surtout un endroit calme, pour les conseiller. On les renseigne sur l'entretien de personnalité et surtout sur le jeu de cartes", développe Marie.

"C'est un jeu avec différents dessins : des chaussures, des lunettes, des personnages… Le candidat en tire quelques-unes et le jury lui pose une question aléatoire, pour tester sa créativité. Cela semble stressant avant, mais après, les candidats disent toujours que c'est le moment le plus fun! "

D'autres espaces permettent de trouver un lieu à son goût. L'espace zen permet de se relaxer tandis que d'autres salles invitent à se décontracter grâce à des jeux vidéo ou des ateliers manuels. Dans le patio, un jeu de réalité virtuelle construit sur l'univers d'Alice au pays des merveilles retient, quelques instants, Fatou et Kaddour, deux admisseurs.

Présentation de l'école de commerce et plaquage de rugby

La présentation de l'école se fait entre sérieux et décontraction avec notamment une animation avec "une battle des associations".
La présentation de l'école se fait entre sérieux et décontraction avec notamment une animation avec "une battle des associations". // © Agnès Millet

À 13h15, c'est l'étape traditionnelle de l'amphi. Tous les candidats sont invités à venir écouter la présentation de l'établissement, rôdée par le directeur des programmes MSc.

Vient ensuite le temps des admisseurs avec "une battle des associations", qui commence sur les chapeaux de roues. Paul, représentant du bureau des sports, déboule tête la première pour un plaquage en bonne et due forme sur Stan, la mascotte de l'école. Le sketch se termine sur une chorégraphie, plus ou moins maitrisée par une trentaine d'admisseurs.

Pour ceux qui se voient déjà à l'ICN, direction la salle vidéo, où un petit film montre le Nancy des étudiants de l'ICN, ainsi que des montages des temps forts de l'année. Face à l'enthousiasme et aux explications de deux admisseuses, les deux candidats se montrent réservés. Prudence ou désintérêt, ils posent quelques questions timidement.

En fin d'après-midi, les amateurs qui veulent sentir l'atmosphère de Nancy sont invités à suivre Gaëtan et sa camarade. Pendant une trentaine de minutes, l'étudiant d'origine nancéenne se fait un plaisir de leur faire découvrir la place Stanislas, de leur expliquer le marché de Noël et de leur montrer les bars étudiants

Les séduits d'ICN ont là de quoi confirmer leur coup de cœur pour les trois ans à venir… ou penser à leur oral dans une prochaine école.

Lire aussi

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une écoles de commerce

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !