Écoles de commerce : pour Antoine, la stratégie des admissions parallèles

Par Agnès Millet, publié le 30 Novembre 2021

VIDÉO. Antoine est étudiant en 3e année du programme Grande École de l’EM Normandie, sur le campus de Paris. Après son lycée, il veut rejoindre une école de commerce mais choisit de passer par un BTS. Il explique sa stratégie.

C’est une vision à long terme qu’a Antoine au lycée. Il sait qu’il veut rejoindre une école de commerce mais il ne pense ni à une école post-bac, ni à une prépa. Son choix ? Les admissions parallèles.

Il s’inscrit donc en BTS gestion de la PME, en alternance. Un détour par rapport à son objectif final ? Pas du tout ! Lui veut se "rapprocher du monde de l’entreprise".

Et il voit deux autres atouts à cette formule : la sécurité financière de l’apprentissage et la possibilité de se réorienter après deux ans de BTS, sans être obligé de poursuivre dans une voie, et tout en décrochant un diplôme reconnu.

Lire aussi

Un chemin sécurisé en école de commerce

Et la stratégie était la bonne ! Antoine valide son BTS et… son projet professionnel. C’est bien une école de commerce qu’il intègre, via le concours d’admission parallèle Passerelle.

Aujourd’hui, il apprécie la pédagogie concrète de son école de management : cas pratiques en finance, exemples actuels pour illustrer les cours de géopolitique… Et tout cela, au milieu de "camarades géniaux". Bref, un étudiant qui a trouvé son chemin.

Articles les plus lus

A la Une écoles de commerce

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !