Témoignage

Les experts élèves ingénieurs, ces étudiants qui évaluent les formations

L'année prochaine, 30 nouveaux étudiants d'écoles d'ingénieurs intégreront les jurys d'audit de la CTI.
L'année prochaine, 30 nouveaux étudiants d'écoles d'ingénieurs intégreront les jurys d'audit de la CTI. © Adobe Stock/Nattawit
Par Clément Rocher, publié le 10 juillet 2024
1 min

Tous les deux ans, une trentaine d'étudiants ingénieurs sont recrutés par la Commission des titres d’ingénieurs pour participer au processus d'évaluation des formations d'ingénieur en France. Une opportunité de faire valoir le point de vue des étudiants.

La campagne de recrutement des experts élèves ingénieurs s'est achevée le vendredi 5 juillet. L'année prochaine, 30 nouveaux étudiants d'écoles d'ingénieurs intégreront les jurys d'audit de la CTI.

Cette dernière a pour mission d’évaluer les formations d’ingénieur en France et à l’étranger et de développer la qualité des formations, en vue de leur accréditation à délivrer le titre d’ingénieur diplômé, qui confère le grade de master.

Mais en quoi consiste précisément le rôle des étudiants dans cette mission ? Trois anciens experts élèves ingénieurs racontent leur expérience à l'Etudiant

Les missions de l'expert élève ingénieur

Au cours des deux années de mandat, les missions de l'expert élève ingénieur sont multiples : lecture de documents, déplacement sur site, rédaction du rapport d’audit…

Pour cela, les élèves volontaires bénéficient d’une journée de formation au cours de laquelle la fonction d’expert élève ingénieur est expliquée en détails, ainsi que le référentiel de la CTI, le document de référence dans le cadre des missions d’audit.

Pendant l’audit, toute l’équipe se rend sur le(s) campus de l’école pour visiter les locaux et échanger avec toutes les parties prenantes : la direction, les professeurs, les élèves, le personnel administratif, les employeurs et les alumni.

Un regard éclairé sur la formation et la vie étudiante

Le point de vue de l'expert élève ingénieur est absolument essentiel dans l'évaluation des écoles. Il apporte un regard pertinent, notamment pour tout ce qui a trait au contenu pédagogique de la formation et à la vie étudiante.

"Notre point de vue est important, car il y a des questions qui vont nous concerner, notamment par rapport à la vie étudiante, le logement, la restauration, les infrastructures pour étudier dans de bonnes conditions…", explique Edgar, 22 ans, étudiant à ECAM LaSalle.

"En parallèle, on va aussi s’assurer que les formations sont adaptées aux élèves, avec un volume horaire cohérent, et une évaluation des enseignements qui a du sens", poursuit-il.

L'expert élève ingénieur porte la voix des étudiants

Dans le cadre d’une mission d’audit d’une école, il sera accompagné d’un membre de la CTI qui est le rapporteur principal de la mission. "Cette personne aura une expérience du monde de l’enseignement supérieur. On va pouvoir confronter les différents points de vue", ajoute Edgar.

"Les étudiants peuvent soulever d’autres points d’attention, c’est assez complémentaire d’une vision peut être un peu plus académique, complète Hugo, 22 ans, étudiant à INSA Lyon. On est légitime au même titre que tout autre expert. Même si nos interlocuteurs peuvent être surpris de faire face à un étudiant."

Une expérience formatrice

La majorité des experts élèves ingénieurs sont recrutés en raison de leur investissement dans la vie associative de leur école. "Les questions qui touchent les étudiants m’ont toujours intéressé. On rencontre les autres experts qui sont tous issus d’écoles différentes, à différents niveaux de leur scolarité, ça permet d’échanger", témoigne Edgar.

Ce rôle permet de mieux comprendre les mécanismes de l'évaluation des écoles d'ingénieurs. "On nous fait confiance sur la qualité de l’analyse qu’on va produire dans le rapport d’audit. On nous donne les moyens de grandir dans un rôle d’expert élève ingénieur qui est crucial pour le futur de nos formations", continue-t-il.

Mais c'est aussi l'occasion de découvrir d'autres écoles. "Au-delà de ma propre expérience, je voulais voir comment fonctionnent les autres écoles. Mais aussi développer des compétences relationnelles, c’est vraiment une expérience enrichissante", affirme Elodie, 27 ans, étudiante à INSA Hauts-de-France.

Comment devenir expert élève ingénieur ?

C'est le BNEI qui fait la première sélection, parmi les étudiants volontaires. La candidature se fait directement sur le site de la BNEI, ou par mail.

Il examinera les candidatures et transmettra les meilleurs dossiers à la CTI qui sélectionne ses auditeurs pour un mandat de deux ans.

Vous aimerez aussi

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !