18 mesures pour développer le numérique dans le supérieur

Par Mathieu Oui, publié le 02 Octobre 2013
3 min

Le plan de développement en faveur du numérique dans l’enseignement supérieur a été présenté le 2 octobre par la ministre Geneviève Fioraso.

Une plate-forme nationale de MOOC (en français cours en lignes massifs et ouverts) rassemblant 20 cours proposés gratuitement par les universités et écoles : c’est l’une des 18 mesures phares dévoilées le 2 octobre par la Ministre Geneviève Fioraso pour développer le numérique dans l’enseignement supérieur.

Formation, orientation, réussite des étudiants, insertion, recherche… le plan France Université Numérique couvre l’éventail des activités des établissements de formation. Il s’agit d’utiliser le numérique comme un levier de la réussite des étudiants, tout en structurant les initiatives déjà existantes et en impulsant une nouvelle dynamique.

Une plateforme de MOOC

La plateforme nationale de MOOC, annoncée pour fin octobre hébergera ces cours massifs et en ligne sur un site unique. Ouverte en premier lieu aux établissements d’enseignement supérieur français, la plateforme s’ouvrira aussi aux établissements européens et internationaux, et aux cours en langues étrangères.

Qu’est-ce qu’un MOOC ?

Les MOOC (Massive Open Online Courses) sont des cours ouverts à tous et à distance. 

- Le "M" de Massive signifie que le cours peut accueillir un nombre en principe non limité de participants. 
- Le "O" de Open signifie que le cours est ouvert à tous les internautes, sans distinction d’origine, de niveau d’études, ou d’un quelconque critère. 
- Le "O" de Online signifie que l’ensemble du cours peut être suivi en ligne : cours, activités, devoirs, examens, etc. 
- Le "C" de Course rappelle que c’est un cours avec des objectifs pédagogiques, et donc une pédagogie active, et non simplement des ressources diffusées en ligne.

Sur la soixantaine de MOOC recensés, une vingtaine sera disponible à l’ouverture de la plateforme. Proposés par 10 établissements (1), ils couvrent des domaines variés : histoire, mathématiques, biologie, technologies, numérique, santé, philosophie, développement durable, physique, management, droit…

Citons par exemple les MOOC "Philosophie et mode de vies" (Paris ouest Nanterre la Défense), "Développement durable" (Centrale Paris), "Origines du système juridique" (Panthéon Assas-Paris 2), "Principe des réseaux de données" (Mines Télécom), ou "Comprendre le transmedia storytelling" (Montaigne-Bordeaux 3).

Cours de maths par Cédric Villani

Également annoncé, un projet est engagé avec le mathématicien Cédric Villani (Médaille Fields) pour produire en 2014 un MOOC "Initiation à l'analyse mathématique", disponible pour les lycéens dès la seconde et aux élèves de L1 et L2. Dans le cadre du programme des investissements d'avenir, 12 millions d’euros seront consacrés au développement de formations numériques innovantes : MOOC, mais aussi cursus de formation initiale et tout au long de la vie.

Premiers cours en janvier 2014

L’ouverture des inscriptions en ligne se fera le 28 octobre 2013 pour une rentrée universitaire en janvier. Dans la première phase expérimentale, la question de la certification n’a pas encore été finalisée. Un groupe de travail réfléchit à cette question au sein du comité de pilotage de France Université Numérique.

fleche-rougeÀ lire sur Educpros : les 18 mesures annoncées par la Ministre.

(1) Centrale, Institut Mines Telecom, Université de Bordeaux 3, Montpellier 2, Paris 10, Paris 2, Polytechnique, Sorbonne Paris Cité, CNAM

Articles les plus lus

A la Une Université

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !