Comment trouver un stage à l’étranger ?

Par Expat.com, partenaire de l'Etudiant, publié le 01 Juin 2021
7 min

Trouver un stage au cours de ses études n’est déjà pas une tâche aisée alors internationaliser son projet peut paraître insurmontable, et pourtant, c’est tout sauf irréalisable !

Trouver un stage à l’étranger : préparer son projet

La première étape de la recherche de stage à l’étranger est de vous assurer que vous êtes apte à vous engager pour un stage hors de France ce qui inclus de pouvoir fournir une convention de stage ou encore d’avoir un passeport valide pour une durée de temps suffisante (si vous ne postulez qu’au sein de l’Union Européenne alors une carte d’identité suffira).

Mettez en forme votre projet : ne vous contentez pas d’une vague idée, partir à l’étranger pour un stage demande une organisation stricte, l’élaboration d’un budget disponible (de nombreux pays n’obligent pas les entreprises à rémunérer les stagiaires), un plan de logement. Ne pas être suffisamment structuré ou préparé peut vous faire perdre une opportunité.

Les démarches administratives peuvent prendre du temps et vous désavantager aux yeux d’un employeur étranger, dès lors, préparez-vous en amont en étant renseigné sur les démarches que vous devrez accomplir. Si vos destinations concernent des pays qui nécessitent des visas ou des permis pour y effectuer un stage vous devrez vous documenter par vous-même afin de faciliter au maximum les démarches éventuelles et mettre toutes les chances de votre côté.

Afin de faciliter votre recherche de stage, il est possible de vous rapprocher de votre établissement scolaire qui peut avoir des partenariats ou des contacts avec des entreprises qui pourraient être intéressées et dans tous les cas vous conseiller.

Ne perdez pas espoir si votre anglais n’est pas parfait, il existe des opportunités pour tous les niveaux grâce aux entreprises françaises installées dans le monde entier et qui peuvent avoir besoin de personnel parlant français sur des projets en particulier ou de façon plus permanente.

Enfin, tous les pays ne se valent pas en matière de difficultés dans les recherches en raison de différences culturelles comme administratives. Charlotte, 22 ans, anciennement en stage à Séoul, Corée du Sud confie « J'avais trouvé un stage en Thaïlande et en Nouvelle Zélande par exemple dans des alliances françaises, c'était plus facile qu'en Corée à trouver… en somme ça dépend des pays, la Corée c'est particulièrement compliqué, mais les maîtres mots c'est organisation pour savoir qui tu as contacté à quel moment, et persévérance. »

Trouver un stage à l’étranger : préparer ses candidatures

Armez-vous de patience, candidater pour un stage ne sera pas de tout repos et si avec de la chance vos démarches aboutiront rapidement, il est tout aussi possible que vous ayez à chercher pendant des mois une entreprise d’accueil mais la ténacité sera récompensée. Il sera dès lors conseillé de commencer vos recherches le plus tôt possible pour devancer vos « concurrents ».

Faites preuve d’investissement, consultez fréquemment les sites d’offres d’emplois mais n’hésitez pas non plus à envoyer des candidatures spontanées en ciblant les entreprises cohérentes avec votre projet. Si c’est une option possible, activez votre réseau et celui de vos proches et n’hésitez pas à mettre à profit les réseaux sociaux qui peuvent être une arme redoutable dans la recherche d’un stage. Twitter et Linkedin en particulier vous offriront un accès direct à des professionnels du monde entier et une exposition qui pourrait mener à la bonne prise de contact.

Charlotte, 22 ans, tenait à effectuer un stage en Corée du Sud et s’est montrée proactive « je me suis attelée à la recherche (de stage) non-stop pendant 3 semaines (…) personnellement je l'ai trouvé en cherchant "stage" dans la barre de recherche des francophones en Corée (groupe Facebook d’entraide) car ils avaient publié une offre 3 ans auparavant. C'était vraiment une petite structure  ».

Soyez irréprochable sur la forme : Lorsque l’on postule pour des stages il est rare de déjà posséder un CV très fourni, par conséquent, à défaut d’impressionner sur le fond, il est nécessaire que vous soyez irréprochable sur la forme. Il n’existe pas de formule magique pour une candidature parfaite mais pensez à adapter votre présentation en fonction des coutumes du pays dans lequel vous postulez (Certains pays favorisent les CV avec photos tandis que le Canada au contraire préfère les CV sans photos).Mettez en avant des connaissances et des projets à défaut de pouvoir focaliser votre CV sur des expériences professionnelles : En quoi êtes-vous le candidat parfait pour le poste envisagé ? Quels enseignements que vous avez suivis pourraient être mis à profit de l’entreprise ? Quelles caractéristiques personnelles vous prédestinent pour la position, le pays ou l’entreprise ?

Envoyer de nombreuses candidatures n’est pas suffisant, vous mettez plus de chances de votre côté en suivant régulièrement l’avancée de vos demandes et en relançant les entreprises qui ne vous ont pas encore répondu. Attention néanmoins, ne tombez pas dans le harcèlement, une relance appuie votre intérêt pour le poste mais écrire plusieurs fois par semaines à la même société peut avoir l’effet contraire et vous blacklister.

Voici une liste non exhaustive de sites internet qui peuvent vous aider dans la recherche d'offres de stages en plus des sites classiques de recherche d’emploi.

Trouver un stage à l’étranger : réussir son entretien

Bien que la première étape soit réussie, l’entretien ne devra pas être sous-estimé. La plupart des entreprises sont ouvertes aux entretiens virtuels, tout particulièrement en période de pandémie mais il existe quelques établissements qui exigent votre présence physique ce qui engendrera nécessairement un coût.

Votre prestation à l’entretien doit mettre en exergue vos atouts et votre personnalité afin de convaincre votre futur employeur que vous serez apte à vous intégrer dans son entreprise et de lui apporter une valeur ajoutée.

Il sera important d’adapter votre prestation en fonction de votre interlocuteur et de sentir ce que l’employeur attend de vous. Soyez renseigné sur l’entreprise que vous contactez, son histoire, son fonctionnement et ses valeurs et n’hésitez pas à mettre à profit votre entourage afin de vous préparer en amont aux diverses questions qui pourraient vous être posées. Il est toujours judicieux de mettre en avant votre autonomie pour une expérience à l’étranger, surtout si vous postulez pour une destination lointaine afin de rassurer l’employeur quant à un départ précipité pour cause de mal du pays ou de difficultés liées à l’expatriation.

Articles les plus lus

A la Une étudier à l'étranger

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !