Rejoindre l’école des Hautes Études Politiques et Internationales (HEIP), ou comment se former à une carrière prestigieuse

Par L'Etudiant Fab, publié le 31 Mai 2022
7 min

Si votre projet professionnel s’articule autour des sciences politiques et des relations internationales, alors rejoindre HEIP constitue une opportunité à saisir. Cette école de renom propose de nombreuses formations professionnalisantes qui vous destinent à des métiers à haute responsabilité.

Quelles formations suivre à HEIP ?

Établissement reconnu par l’État, HEIP propose un cycle Bachelor (bac +3) ainsi qu’un cycle MSc (bac +5).

Un cycle Bachelor pour s’initier aux sciences politiques et aux relations internationales

Le Bachelor Sciences Politiques & Relations Internationales est une formation qui s’étale sur trois ans. Dispensé sur les campus de Paris, Lyon et Bordeaux, ce cycle d’études a pour vocation d’initier les étudiants à des connaissances fondamentales en matière de géopolitique, de droit ou encore d’économie. Ce socle de connaissances est essentiel pour quiconque désire travailler dans le domaine de la politique ou des relations internationales.

La maîtrise des langues étrangères est également une grande composante de ce Bachelor. Ainsi, ce sont trois langues vivantes (parmi lesquelles on retrouve notamment du mandarin, du russe ou encore la langue des signes) qui sont enseignées tout au long du cursus. Sachez aussi qu’au cours de la troisième et dernière année, un échange universitaire est réalisable, tout comme vous avez la possibilité d’effectuer un semestre au sein du campus londonien d’HEIP.

Au plus vous avancez dans le Bachelor, au plus la composante professionnalisante des études à HEIP se fait ressentir. Encouragée dès la deuxième année, une période de stage obligatoire est à réaliser lors de votre ultime trimestre, en France ou à l’étranger.

Un cycle MSc pour se spécialiser et construire son projet professionnel

C’est au cours du cycle MSc (Master of Science) que vous allez continuer à affiner votre projet professionnel. Dans ce sens, vous allez devoir choisir parmi différentes spécialisations en fonction du type de MSc pour lequel vous avez opté (études internationales ou études politiques). S’il existe un tronc commun d’enseignements (droit international, économie et finance, etc.), les matières dispensées diffèrent selon votre spécialisation.

Ainsi, vous pouvez développer votre expertise dans des domaines comme le développement durable, la diplomatie, la communication ou encore le journalisme, en phase avec votre projet professionnel. Notez également que les langues vivantes ne sont pas en reste, puisque certains des MSc proposés sont enseignés intégralement en anglais et qu'il est possible d’obtenir un double diplôme auprès de deux universités britanniques.

Toujours dans une optique professionnalisante, le cycle MSc impose aux étudiants la réalisation d’un stage d’une durée comprise entre 4 et 6 mois au cours de la première année, avant de basculer sur une alternance l’année suivante.

HEIP, une école tournée vers l’insertion professionnelle

L’insertion professionnelle des étudiants est au cœur des enjeux d’HEIP. Pour ce faire, l’école peut compter sur un réseau d’une grande ampleur, mais aussi et surtout sur la mise en place d’un système de stages et d’alternance tout au long du cursus.

L’alternance comme point d’ancrage dans la vie professionnelle

Tout au long du cursus à HEIP, les étudiants sont amenés à découvrir peu à peu le monde professionnel. Tout d’abord, c’est par l’intermédiaire de stages que vous allez gagner en expérience. S’ils ne sont pas obligatoires au cours des deux premières années de Bachelor, ils sont toutefois hautement recommandés.

Si vous suivez l’intégralité de votre cursus au sein d’HEIP, vous êtes dans l’obligation de réaliser deux stages de plusieurs mois entre la troisième et la quatrième année. Par la suite, c’est via une formation en alternance que vous effectuez votre dernière année. En tant qu’étudiant, l’alternance est le moyen idéal pour mettre en application les acquis développés durant les études. C’est aussi une période charnière durant laquelle votre projet professionnel s’affine et où vous commencez à vous bâtir un réseau essentiel pour votre avenir. En d’autres termes, l’alternance vous permet d’aborder plus sereinement votre vie professionnelle.

Un soutien sans faille apporté aux étudiants

Grâce à son réseau professionnel très large composé de nombreuses entreprises partenaires, HEIP aide ses étudiants à trouver leurs structures d’accueil pour les stages et alternances. De la même manière, l’école peut compter sur son réseau Alumni pour favoriser l’insertion professionnelle des nouveaux étudiants.

Toujours dans le but d’aider les étudiants à se faire une place dans le monde du travail, ces derniers peuvent compter sur un dispositif propre à HEIP : le service Career Center. Cet accompagnement personnalisé peut prendre plusieurs formes. De la définition du projet professionnel à la rédaction du CV, en passant par la simulation d’entretien et l’organisation de job dating, tout est mis en place pour soutenir durablement les étudiants.

Quels sont les débouchés après l’obtention de son diplôme à HEIP ?

Les débouchés après l’obtention d’un diplôme au sein d’HEIP sont variés et dépendent avant tout de la spécialisation choisie. Toutefois, il est possible de dresser un tableau général pour vous donner un ordre d’idée.

En moyenne, 83% des étudiants sont embauchés dans les six mois qui suivent l’obtention du diplôme, avec un salaire estimé entre 35 000 et 45 000€ pour ceux ayant suivi un MSc. À noter que tous peuvent prétendre à un statut de cadre.

Parmi les domaines les plus prisés, on peut citer la diplomatie, l’humanitaire, le journalisme ou encore la communication politique. Du côté des employeurs, on retrouve en majorité le secteur privé (cabinets de conseil, etc.) ainsi que l’administration publique (ministères, collectivités territoriales, etc.), suivi des ONG et des médias. Sachez aussi qu’environ un tiers des diplômés décident de tenter l’aventure à l’étranger, principalement en Europe et en Afrique.

Ainsi, parmi les nombreux métiers qu’il est possible d’effectuer après diplomation à HEIP, on peut citer entre autres :

  • consultant en affaires publiques ;
  • gestionnaire des subventions politiques et publiques ;
  • assistant parlementaire ;
  • analyste politique ;
  • chargé de communication.

Comment rejoindre l’école des Hautes Études Politiques et Internationales ?

Si vous souhaitez rejoindre les rangs d’HEIP, sachez que vous pouvez très bien vous inscrire hors cadre Parcoursup. Pour cela, vous devez envoyer un dossier de candidature puis passer un examen d’entrée. Notez que les éléments à fournir ainsi que les tests d’entrée ne sont pas les mêmes en fonction de si vous désirez intégrer un cycle d’études Bachelor ou MSc. Dans les deux cas, il s’agit toutefois de mesurer votre motivation ainsi que votre sensibilité aux questions d’actualités.

Sachez que vous pouvez très bien intégrer un Bachelor en deuxième ou troisième année, tout comme vous pouvez rejoindre un MSc en cinquième année. Pour cela, vous devez cependant justifier des crédits ECTS correspondant et avoir réalisé des études dans le domaine des sciences politiques, humaines, économiques, juridiques et sociales. En bref, voici tout ce qu’il faut savoir si vous souhaitez étudier à HEIP :

  • 1ère année de Bachelor : titulaire ou en cours d’obtention du baccalauréat (ou d’un diplôme étranger équivalent) ;
  • 2ème année de Bachelor : titulaire ou en cours d’obtention d’un bac +1 (60 crédits ECTS) ;
  • 3ème année de Bachelor : titulaire ou en cours d’obtention d’un bac +2 (120 crédits ECTS) ;
  • 1ère année de MSc: titulaire ou en cours d’obtention d’un bac +3 (180 crédits ECTS) ;
  • 2ème année de MSc : titulaire ou en cours d’obtention d’un bac +4 (240 crédits ECTS).

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une supérieur

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !