1. Top 5 des métiers les plus attractifs de l’animation et du jeu vidéo
Partenariat

Top 5 des métiers les plus attractifs de l’animation et du jeu vidéo

Envoyer cet article à un ami

Savez-vous quel est le produit culturel le plus rentable de l’histoire ? Un film de Spielberg, un disque de Michael Jackson ? Eh non ! il d’agit du jeu vidéo Grand Theft Auto V, écoulé à 100 millions d’exemplaires dans le monde depuis sa parution en 2013 !

Chaque année, ce sont environ 1 200 jeux qui sortent sur mobile, console, PC, et l’engouement des aficionados, porté par l’innovation technologique, n’est pas près de s’éteindre. Le marché français de l’animation, quant à lui, se porte également à merveille en s’affichant comme le premier genre audiovisuel à l’export. Conséquence : les studios recrutent sans cesse de nouveaux talents, aussi créatifs que branchés logiciels. Passionné(e) par le secteur ? Le cursus Animation 3D Jeux Vidéo d’Ynov, la grande école du numérique, vous donne toutes les ressources créatives et techniques pour vous ouvrir les portes de métiers passionnants. Le point ici.

Animateur 3D

Ma vie de courgette, Les Triplettes de Belleville, Persepolis… ces films à succès – comme tous les films des secteurs animation Web, publicité, jeu vidéo – ont profité du coup de crayon inimitable d’un animateur 3D. Dessinateur hors pair, l’animateur 3D doit faire preuve d’originalité pour traduire un concept en représentation visuelle. La maîtrise des logiciels de modélisation et d’animation, comme Maya, 3DS Max ou Blender, est inhérente au métier. Le + : les étudiants d’Ynov ont la chance de pouvoir disposer de salles entièrement dédiées à la 3D où ils se familiarisent avec tous les outils utilisés actuellement par les studios.

Rigger

Le terme « rig », en imagerie numérique, désigne le squelette d’un objet ou d’une créature. Le rigger est donc celui qui crée le « squelette » articulé, auquel il ajoute un maillage (skinning) 3D pour permettre ensuite aux animateurs 3D de donner vie aux objets ou aux personnages de la façon la plus réaliste possible. À mi-chemin entre la modélisation et l’animation, le rigging est une étape très technique, nécessitant des compétences en développement et pour laquelle une formation poussée est nécessaire. Le + : Ynov propose un Bachelor Animation 3D Jeux Vidéo avec un focus sur le rigging, le modeling et le texturing 3D. Durant ces trois années, les étudiants se spécialisent sur des logiciels de pointe pour être opérationnels dès la fin de leur cursus.

Modélisateur

Dans l’animation comme dans le secteur du jeu vidéo, la mission du modélisateur consiste à sculpter, à l’aide de logiciels adaptés, des matériaux ou des textures en respectant les principes d’anatomie, de masse et de volume pour que le rendu se confonde avec le réel. C’est souvent lui qui conçoit les interfaces et qui met en place les éclairages. Le + : chez Ynov, la plupart des enseignements du Bachelor Animation 3D Jeux Vidéo sont coconstruits avec des professionnels du secteur sur des projets potentiellement commerciaux. À la fin du cursus, les étudiants s’intègrent facilement dans le monde du travail grâce à ces premières expériences en immersion.

Character designer

Comme son nom l’indique, le character designer est chargé de concevoir les personnages et de leur donner vie et mouvement en imaginant leur aspect physique, leurs vêtements, etc. Créatif, inventif, il possède d’excellentes bases en dessin et maîtrise les logiciels. Selon le domaine et la taille du studio, il peut aussi être amené à intervenir au niveau du modeling, du sculpting, du texturing et du rigging grâce à des logiciels spécialisés. Le + : l’école Ynov abrite en son sein un studio de jeux vidéo qui accueille chaque année des étudiants en stage ou en alternance. Un salon des jeux vidéo organisé début mars rassemble une vingtaine de studios qui délivreront aux étudiants quelques précieux secrets de fabrication.

Environment artist

Ce métier au nom évocateur fait rêver plus d’un gamer. L’environment artist, ou « décorateur », est le professionnel chargé de concevoir le design de décors et d’environnements (éléments architecturaux, paysages, etc.) d’un jeu vidéo ou d’un film d’animation. Si la formation permet de maîtriser les outils logiciels (3DS Max, Maya, Blender), les recruteurs cherchent avant tout un style, une « patte » personnelle et une excellente vision artistique. Véritable porte d’entrée dans la plupart des studios, le portfolio, aussi appelé « showreel », est une démonstration visuelle de ses compétences. Le + : les étudiants d’Ynov sont accompagnés par des intervenants professionnels experts qui les aiguillent de sorte qu’ils se démarquent sur le marché du travail.

Prêt(e) à faire de votre passion votre métier ? Rejoignez-nous ! Informations et dossier de candidature en ligne ici.