De la campagne à la ville, l’aventure urbaine de Suzanne, en BTS, à Angers

Par Simon Hazout, publié le 22 Septembre 2022
4 min

Suzanne a 19 ans et étudie à Angers depuis septembre 2021 en BTS en production horticole. Originaire de Moselle, elle décide d'y faire son BTS en espérant trouver une ville étudiante dynamique et un climat plus doux.

Le bac en poche en juillet 2021, Suzanne décide alors de s’orienter vers un BTS en production horticole. Originaire d'un coin rural de Moselle, elle souhaite changer de climat car "il fait tout le temps moche chez moi".

Elle remarque, au moment de s’inscrire sur Parcoursup, que la plupart des écoles proposant cette formation sont éloignées des villes. Une seule option se présente en ville, à Angers (49). La possibilité d'y faire son BTS l’enchante : "J’avais vu que c’était une ville étudiante super sympa. J’avais besoin d’un peu de soleil et je voulais bouger un peu de chez moi".

Lire aussi

Premier obstacle : trouver un logement

Pour trouver un logement étudiant dans une ville comme Angers, il faut s’y prendre en avance. Mais évidemment la réalité est rarement aussi simple et la jeune femme a dû attendre les résultats de Parcoursup, qui lui assuraient qu’elle ferait bel et bien ses études dans cette ville.

Une fois les résultats obtenus, le problème ne s’arrange pas : trouver un appartement étudiant se révèle difficile car les demandes sont nombreuses. En effet, la situation est telle qu’une cellule d’info logement du Crous a été ouverte. Elle permet aux étudiants angevins de se faire accompagner. "J'ai trouvé une colocation au dernier moment", annonce l'étudiante.

Angers, une ville dynamique

Esthétiquement, si l'on en croit Suzanne, il n'y a rien à redire. "La ville est très fleurie, les maisons sont belles… Quand on se balade dans la ville, on a un peu l’impression d’être au Moyen-Âge, je trouve ça sympa". Elle recommande de s’installer près du centre-ville. "Forcément, c’est plus cher mais c’est le plus bel endroit."

Dans l’ensemble, elle décrit Angers comme une ville sûre. "Certains disent que le quartier de la Roseraie craint un peu mais je pense que ce sont des préjugés. En tout cas, je n’ai jamais eu de problèmes. Je suis allée rendre visite à des copines dans d’autres villes, et j’ai remarqué qu’on ne se sent pas en danger ici."

Les bons plans de Suzanne

Pour faire des économies à Angers, Suzanne propose plusieurs pistes. "Au début de l’année scolaire, on peut passer à la mairie récupérer divers coupons de réductions, ça peut aider un peu". Elle mentionne aussi l’agence Vélocité, qui prête gratuitement pendant plusieurs mois un vélo aux Angevins de plus de 18 ans.

S’ennuie-t-on à Angers ? Selon Suzanne, non, "il y a toujours de quoi faire", mais elle nuance son opinion : "Je viens de la campagne alors forcément je trouve ça super, mais peut-être qu’un Parisien n’aurait pas le même avis que moi".

Point positif : il y a beaucoup d’activités extrascolaires disponibles. "Je fais pas mal de sport en club, c’est vraiment sympa." Le coût de la vie est également satisfaisant et adapté aux étudiants selon la jeune femme.

Enfin, elle décrit une ville bien desservi par les transports. "Ils sont en train de construire une deuxième ligne de tram, du coup ça va être encore mieux, mais je n’ai jamais eu de problèmes avec les lignes actuelles."

Les lieux recommandés par Suzanne à Angers

Le château d’Angers : "Un endroit super beau, pour aller avec des amis ou seul pour travailler ou se détendre. C’est devenu ma terrasse."

Le Jardin du Mail : "Souvent, le soir, il y a des soirées dansantes, avec parfois des danses originales comme des danses traditionnelles bretonnes. Ça peut être marrant et c’est cool pour rencontrer des gens."

Bar le Gatsby : "C’est un endroit un peu secret où il faut un code pour rentrer – qui n’est pas si difficile à obtenir. Le décor, très classe, fait penser aux États-Unis des années 20".

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une vie étudiante

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !