1. Faignant, paie, shampoing... 5 mots que l’on peut écrire de différentes façons !
Boîte à outils

Faignant, paie, shampoing... 5 mots que l’on peut écrire de différentes façons !

Envoyer cet article à un ami
Avec un "a" ou avec un "e", le feignant ou le faignant feint de faire quelque chose. // © Adobe Stock/ terovesalainen
Avec un "a" ou avec un "e", le feignant ou le faignant feint de faire quelque chose. // © Adobe Stock/ terovesalainen

Voici cinq nouveaux mots qui ont la particularité de pouvoir s’écrire de deux façons. Ces variantes, il est bien utile de les connaître, ne serait-ce que pour éviter de corriger (ou de se faire corriger) une faute d’orthographe... qui n’en serait pas une !

Imaginez : vous répondez à l’offre d’emploi de vos rêves, en commençant par détailler vos nombreuses expériences. Pas question de passer pour un faignant ou… un feignant ! Oui, avec un "a" ou avec un "e", les deux sont possibles ! Comme son nom l’indique, le feignant ou le faignant feint de faire quelque chose.

Et pour justifier une période de flottement d’un an ? Non, vous ne céderez pas au truquage de C.V. ! Tiens, d’ailleurs, trucage ou truquage ? Si truquage est la version classique, formée sur le verbe truquer, trucage est la version la plus employée.

Bien sûr, il y aurait tant à dire sur vos centres d’intérêt ! Vous en citez quelques-uns, et, mentalement, vous ajoutez et cætera, à moins que ce ne soit et cetera. Cette locution latine signifiant "et les autres choses", "et le reste", peut s’écrire avec un "e dans l’a" ou simplement avec un "e". Elle est le plus souvent abrégée sous la forme "etc." (avec un seul point et non pas des points de suspension !).

Lire aussi : Bistro, canette, yaourt… 5 mots que l’on peut écrire de différentes façons !

Paye ou paie ?

Vous vous enquérez bien sûr de la paie (que l’on prononce [pè]) ou de la paye (que l’on prononce [peille]), deux formes issues du verbe payer. Ne croyez pas que la seconde soit désuète : l’une des chansons du rappeur Booba, sortie en 2010, s’intitule "Jour de paye".

Et avant de vous rendre à l’entretien, vous vous mettrez sur votre trente-et-un, qui sait, vous procéderez même à un shampoing ou un shampooing, puisque les deux graphies sont possibles ! Le nom a été directement pris à l’anglais shampooing, formé sur le verbe to shampoo, "masser" (lui-même emprunté à l’hindi châmpo).

Un billet de Sandrine Campese, auteure pour le blog du Projet Voltaire, et formatrice en orthographe. Pour ne plus faire de fautes, entraînez-vous avec le Projet Voltaire, no 1 de la formation en orthographe avec plus de 5 millions d’utilisateurs (écoles, entreprises, particuliers).