Accueil Annuaire des métiers
Commercial
Savoir convaincre son interlocuteur, l’une des qualités essentielles pour un commercial. // © Adobe Stock / fizkes

Commercial(e)


Vendre toujours plus, tel est le credo de ce professionnel, qu’il exerce dans une petite entreprise ou un grand groupe, qu’il commercialise des produits ou des services. Ses atouts ? Une bonne connaissance du marché, de ses concurrents et la maîtrise des techniques de vente.


On l'appelle aussi

Technico-commercial(e) ● Agent(e) commercial(e)


Chiffre clé

Niveau d'Etudes
Bac+2
Bac+3
Niveau de Salaires
de 2700€ à 4000€
Recrutement / Embauche
Moyen
Volume d’emplois
Elevé

Les questions fréquentes

Quel est le travail des commerciaux ?

Pour faire croître le chiffre d’affaires de leur entreprise, les quelque 710.000 commerciaux prospectent sans cesse de nouveaux clients. Avant de signer un contrat, le commercial doit comprendre les besoins du client, argumenter de manière personnalisée pour répondre à ses questions. Dans certaines entreprises, il dispose d’une marge de négociation et peut faire un « geste commercial ». Pour rester informé des dernières tendances de son secteur, une « veille technologique » régulière s’impose. Enfin, les outils digitaux prennent une place croissante dans son quotidien (utilisation des données pour proposer des offres personnalisées, social selling) et la maîtrise de l’anglais est un atout.

Quelles qualités doit avoir un commercial ?

En dehors de ses qualités commerciales et relationnelles, ce professionnel doit être doté d’une bonne résistance à la pression. Son directeur commercial lui fixe des objectifs qu’il doit atteindre, voire dépasser si possible.

Dans quel secteur travaille le commercial ?

Agroalimentaire, banque, santé, ses compétences sont recherchées dans tous les secteurs, que ce soit pour valoriser une marque dans la grande distribution, proposer un produit financier dans une banque, ou encore vendre du matériel médical auprès d’un hôpital.

Et le salaire d’un commercial ?

Sa rémunération varie en fonction du secteur, de l’entreprise (grand groupe international ou petite structure) ainsi que de la région. En moyenne, ses revenus oscillent entre 2.700 € une fois diplômé à plus de 4.000 € en fin de carrière, dont un quart est constitué d’une partie variable. 

Etudes conseillées

Quelles études pour débuter ?
Après un bac technologique (souvent STMG), général ou professionnel (métiers du commerce et de la vente), deux années suffisent pour rentrer sur le marché du travail.
Bac+2
La plupart des recrutements se font au minimum avec un BTS (management commercial opérationnel, négociation et digitalisation de la relation client, commerce international à référentiel commun européen).
  • Privé hors contrat
BTS commerce international à référentiel commun européen PROMEO AFPI CFAI AFDE - Beauvais - (60)
  • Public
BTS commerce international à référentiel commun européen Lycée Hugues-Libergier - Reims - (51)
Bac+3
Certains secteurs préfèrent cependant embaucher les titulaires d’une licence pro en commerce et vente, d’un BUT* techniques de commercialisation ou encore d’un bachelor obtenu en écoles de commerce. *Bachelor universitaire de technologie (en 3 ans). À la rentrée 2021, il remplace le DUT (en 2 ans).

C'est fait pour moi si

Les métiers du même secteur

Human road Human road