Inspecteur(trice) de la santé publique vétérinaire

Environnement
Niveau d'études nécessaire
bac+5
Salaire moyen
plus de 2.600 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Environnement - Climat - Écologie
Niveau d’études minimal Bac+4 (+ 2 ans)
Bac conseillé Bac général, STAV
Alternance Non
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Moyenne
Salaire débutant mensuel brut De 1.818 € à 3.711

Que fait un(e) inspecteur(trice) de la santé publique vétérinaire ?

L’Inspecteur de la Santé Publique Vétérinaire (ISPV) organise et supervise les missions de surveillance et de contrôle dans le domaine de la santé animale, de l’hygiène alimentaire et de l’environnement en rapport avec l’élevage et l’agroalimentaire.

Il organise les cellules de crise et de plans d’alerte et prend part aux enquêtes épidémiologiques. Il réalise des bilans et coordonne l’information. Il participe aux réunions avec les élus, les administrations et les représentants de la fonction publique territoriale, les organisations professionnelles et de consommateurs.

Quelles sont les compétences de l’inspecteur(trice) de la santé publique vétérinaire ?

Mobilité et autonomie.

Quelle est la formation de l’inspecteur(trice) de la santé publique vétérinaire ?

Pour faire partie des quelques 900 ISPV, il faut réussir le concours externe de la fonction publique, catégorie A, ouvert aux titulaires d’un diplôme permettant d’exercer des activités de vétérinaire. Douze places ont été offertes en 2021. Les lauréats suivent ensuite deux ans de formation, entre pratique et théorie, à l'École Nationale des Services Vétérinaires.

Pour préparer votre orientation, consultez également notre page dédiée aux choix de spécialités au lycée.

Explorez les parcours possibles

Témoignages vidéo

Autres témoignages