Accueil Annuaire des métiers
Digital learning manager
Pédagogue, le digital learning manager doit transmettre son intérêt pour les nouveautés des nouvelles technologies. // © foxyburrow/Adobe Stock

Digital learning manager


Imaginer de nouvelles manières d’apprendre en utilisant intelligemment le digital sans "exploser" les budgets, voilà le joli challenge du Digital learning manager. Sa force ? Rester à l’écoute et se renouveler en permanence pour coller au mieux aux besoins des utilisateurs, tous uniques !


On l'appelle aussi

Chef(fe) de projet e-formation • E-learning manager • Chef(fe) de projet blended learning • DLM


Chiffre clé

Niveau de Salaires
de 3000€ à 5000€
Recrutement / Embauche
Moyen
Volume d’emplois
Faible

Les questions fréquentes

En quoi consiste le métier de digital learning manager ?

Rendre une formation attractive adaptée aux utilisateurs (pas tous disponibles en même temps ou avec des besoins différents), voilà une des missions du digital learning manager. À lui d’imaginer des parcours d’apprentissage : tutos pour engager la réflexion, présentiel pour une dynamique projets, podcasts pour assimiler la théorie… Pas de limite, à condition de rester dans le budget, de répondre aux attentes et de favoriser l’engagement des participants.

C’est quoi un bon DLM ?

Ce touche-à-tout est à la pointe des meilleurs outils (plateformes, cloud, data…), capable de les utiliser et de bien les conseiller, à l’aise avec la pédagogie et la créativité. Et pour mener à bien les programmes de formation, il lui faut endosser la casquette du chef de projet : analyser les besoins, rédiger des cahiers des charges, faire travailler, voire former des profils différents (commanditaires, enseignants, prestataires), évaluer les résultats.

Pour qui travaille le digital learning manager ?

Salarié d’un grand groupe rattaché au service formation ou référent digital d’un établissement (université, réseau d’écoles), le DLM peut aussi être un indépendant, prestataire au service d’entreprises, de centres de formation ou de formateurs.

Et le salaire du digital learning manager ?

Le périmètre de ce métier récent étant assez mouvant, le salaire varie en fonction du contexte d’exercice et du profil. Selon le livre blanc 2018 de Learn Assembly, la fourchette la plus courante va de 3.300 € et 5.000 € brut mensuels.

Etudes conseillées

Faut-il être formateur pour devenir DLM ?
Caractéristique des métiers récents où les formations dédiées sont encore peu nombreuses, les profils restent très variés : sciences de l’éducation, IEP, écoles de commerce, marketing. L’expérience en formation est un plus mais pas forcément un exigée.
  • Public
licence sciences de l'éducation UFR SHS Grenoble - Grenoble - (38)
  • Public
licence sciences de l'éducation FLSH Limoges - Limoges - (87)
Bac+5
Quelques masters intègrent la dimension e-formation. Les autres profils peuvent compléter leurs compétences par des formations courtes professionnelles.
  • Association loi 1901
Master of Science Digital Leadership BSB Lyon - Lyon - (69)

C'est fait pour moi si

Les métiers du même secteur