Accueil Annuaire des métiers
Orthophoniste
Auprès de jeunes enfants et d'adultes, l'orthophoniste traite les problèmes de langage. // © ©nellas/Adobe Stock

Orthophoniste


Troubles du langage ou du raisonnement, difficultés pour parler ou déglutir… les orthophonistes interviennent sur un large champ pour aider les patients par des exercices de rééducation. Leur force ? Un programme d’exercices à monter en fonction du patient et de sa pathologie.


On l'appelle aussi

Phoniatre


Chiffre clé

Niveau d'Etudes
Bac+4/5
Niveau de Salaires
de 1400€ à 2900€
Recrutement / Embauche
Elevé
Volume d’emplois
Faible

Les questions fréquentes

Quel est le rôle de l'orthophoniste ?

Dysgraphie, dyslexie, dysphasie, bégaiement, pertes de mémoire… les orthophonistes interviennent sur de nombreuses pathologies, le plus souvent auprès d’enfants entre 3 et 15 ans, parfois aussi auprès d’adultes. Une fois la confiance installée, toute séance démarre par un diagnostic à l’aide de tests de toutes sortes pour cerner les difficultés rencontrées. L’étape du bilan passée, s’engage alors un travail de rééducation (des troubles du langage, du raisonnement, de la voix…) qui peut aller de quelques semaines à plusieurs mois ou années.

Quelles sont les qualités d’un orthophoniste ?

Détecter et rééduquer passe beaucoup par l’observation du patient, la parole rassurante et la construction d’un lien de confiance. Un programme qui se travaille sur la durée avec bienveillance, rigueur et patience, tout en maintenant une approche ludique auprès des jeunes enfants. Un métier qui nécessite aussi de consacrer du temps personnel pour affiner certaines techniques.

Faut-il ouvrir son cabinet pour devenir orthophoniste ?

8 orthophonistes sur 10 exercent en libéral, majoritairement en cabinet individuel. Là où la demande est forte, certains affichent une spécialité via des formations complémentaires (dysfonctionnement mathématiques, altération de la voix…) tant le champ d’intervention s’est élargi. Les postes de salariés à plein temps dans des établissements de soins spécialisés restent rares.

Et le salaire des orthophonistes ?

Les orthophonistes qui interviennent en cabinet travaillent uniquement sur prescription médicale, avec des pics d’activité en soirée et le week-end. Leurs revenus mensuels varient donc en fonction de leur notoriété et du nombre de patients reçus. Leurs honoraires, très codifiés, sont fixés par convention avec les caisses d’assurance-maladie, soit en moyenne autour de 2.300 € une fois les charges réglées.

Etudes conseillées

Quelles études pour être orthophoniste ?
Comme pour toutes les professions paramédicales, la profession est réglementée. Après un premier diplôme préparé en 5 ans après le bac nécessaire pour exercer, différentes spécialisations sont proposées.
  • Public
certificat de capacité d'orthophoniste UFR santé - Caen - (14)
  • Public
certificat de capacité d'orthophoniste UFR santé - Rouen - (76)
Bac+5
Une vingtaine d’écoles publiques rattachées à des universités (à Amiens, Besançon, Bordeaux, Brest, Caen, Clermont-Ferrand - 2 sites - Loos, Limoges, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Paris, Poitiers, Rouen, Strasbourg, Toulouse, Tours et Vandœuves-lès-Nancy) préparent à exercer le métier. Avec moins de 1.000 étudiants admis par an, le recrutement y est très sélectif mais ouvert aux profils scientifiques et littéraires.
  • Public
certificat de capacité d'orthophoniste Faculté de médecine - Paris - (75)
  • Public
certificat de capacité d'orthophoniste UFR de médecine et professions paramédicales - Collegium sciences de la vie, santé, environnement - Clermont-Ferrand - (63)

C'est fait pour moi si

Les métiers du même secteur

Human road Human road