1. Ma vie d'étudiant en Allemagne : Antoine suit son cursus en anglais
Portrait

Ma vie d'étudiant en Allemagne : Antoine suit son cursus en anglais

Envoyer cet article à un ami
À l'université Otto-Friedrich, Antoine suit la majorité de ses cours en anglais. // © Philippe Hiptmair pour l'Etudiant
À l'université Otto-Friedrich, Antoine suit la majorité de ses cours en anglais. // © Philippe Hiptmair pour l'Etudiant

Partir un an à Bamberg en Bavière, c’est le choix d’Antoine 21 ans, étudiant en économie à l’université de Tours. Une destination qu'il a choisie alors qu'il ne parlait pas un mot d'allemand.

Aux grandes métropoles allemandes, Antoine a préféré le charme de la Bavière, en optant pour Bamberg. L'étudiant en master 1 d'économie à l'université de Tours (37) voulait une destination européenne qui lui permette à la fois "d'éviter les difficultés administratives et les tests de langue, et surtout de moins dépenser" !

Vivre avec 400 € par mois

Prévoyant, le jeune homme de 21 ans a en effet économisé plusieurs salaires de jobs d'été pour pouvoir profiter de son séjour d'un an en Allemagne. Il touche également la bourse Erasmus+, celle de sa région, celle du CROUS (centre régional des œuvres universitaires et scolaires) (échelon 0) et l'aide à la mobilité internationale du ministère.

"La vie est moins chère en Allemagne." Antoine paie un loyer de 252 € pour un logement de 18 mètres carrés en résidence universitaire. Il dépense moins de 30 € par semaine pour ses repas et 40 € pour ses loisirs. "C'est plus facile ici de trouver un job étudiant, j'ai pu participer à un chantier. On se fait même parfois démarcher dans la rue !"

Lire aussi : 1001 façons de partir en Erasmus+

Partir sans parler allemand, c'est possible

Aventureux, Antoine a choisi sa destination alors qu'il ne parlait pas un mot d'allemand. “L'anglais suffit sur place. Tout le monde le pratique, même ma coiffeuse !” confie-t-il. À son arrivée, un étudiant allemand l'a tout de même aidé dans ses premières démarches d'inscription et d'installation. "La plupart des formulaires sont en allemand !” avertit l'étudiant français.

Ses cours à l'université Otto-Friedrich sont entièrement en anglais, excepté un cours de statistiques, qu'il a eu du mal à suivre au premier semestre. “J'ai 10 heures de cours en moins par semaine par rapport à la France, mais nous avons plus de travail personnel à fournir. Quand on fait un exercice en classe, c'est à nous d'en trouver d'autres pour nous entraîner”, explique-t-il. Antoine a des devoirs d'analyse à rendre en microéconomie et il va aux heures du tutorat, où les étudiants se corrigent entre eux.

Le centre-ville bavarois de Bamberg se parcourt à pied ou à vélo. // © Philippe Hiptmair pour l'Etudiant

Le vélo, meilleur moyen de circuler

Dès sa descente du train, embarrassé par de nombreux bagages, Antoine a apprécié l'accueil des Allemands. “Ils m'ont aidé à porter mes affaires, m'ont orienté pour trouver le bon bus”, se souvient-il, reconnaissant. Antoine aime l'ambiance d'entraide qui règne ici. “Les étudiants se revendent entre eux des vélos à très bas prix, il est facile d'en trouver un sur place”, constate-t-il. Antoine a récupéré le sien dans une poubelle et s'est chargé de le réparer.

Si la ville de Bamberg est souvent arpentée à pied, le vélo est très plébiscité. “Pour aller en cours, je mets 15 minutes à pied. Lorsque je suis en retard, j'opte pour le vélo ! C'est une religion ici. Tout le monde en a un.”

Rien n'est jamais très loin

Pour Antoine, “Bamberg est une petite ville, mais c'est un atout car rien n'est jamais très loin”. Le centre-ville se situe à 35 minutes de chez lui. “Nous prenons souvent un taxi au retour de soirées. À plusieurs, cela nous revient à 2 € chacun”, précise-t-il. Sa carte étudiante lui permet aussi de circuler en bus gratuitement dans la ville et ses alentours.

“Lorsque j'ai besoin de faire des achats spécifiques (cadeaux de Noël, médicaments, etc.), je vais à Nuremberg, située à une demi-heure de train de Bamberg”, raconte-t-il. L'étudiant préfère sortir à Bamberg, où “le centre-ville est une niche à bars, il y en a un tous les deux mètres” !

Une ville inscrite au patrimoine mondial

Bamberg abrite plus de 2.000 monuments historiques. Elle est classée au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1993. Les églises médiévales côtoient des maisons bourgeoises de style baroque. “Le centre-ville historique avec ses petites rues pavées, ses bâtiments avec des statues ornementées me font penser aux villes alsaciennes”, décrit Antoine.

Ville touristique, Bamberg s'est construite autour de l'université, sa population est d'ailleurs à majorité étudiante. Un cadre idéal pour un séjour Erasmus+. 

AVANT DE PARTIR

Apprenez l'allemand. Si vous souhaitez vous perfectionner en allemand, les universités d'outre-Rhin proposent des cours d'été. Comptez entre 500 et 900 € pour trois à quatre semaines de cours, hébergement compris. À Bamberg, des cours d'allemand sont proposés en septembre, avant la rentrée scolaire, pour 200 €. Si vous voulez évaluer votre niveau, vous pouvez aussi, avant votre départ, passer le TestDaF (Test Deutsch als Fremdsprache). Ce test est parfois exigé pour vous inscrire dans certaines universités allemandes.

Demandez votre carte européenne d'assurance maladie. Contactez au moins un mois avant votre départ votre caisse d'assurance maladie. Elle est gratuite et valable un an.

Aller-retour
Comptez 7 à 9 heures pour un trajet en train, avec deux correspondances, dont la dernière à Nuremberg. Un aller-retour en train coûte environ 220 €.

SUR PLACE

Se loger
- La colocation ("WG" pour Wohngemeinschaft), est répandue chez les étudiants.
wg-gesucht.de ;
studenten-wg.de.
- Les dortoirs des résidences universitaires.
www.uni-bamberg.de.
Consultez les petites annonces dans les services d'accueil des étudiants étrangers, du Comité général des étudiants (AStA), de la représentation des étudiants de votre discipline (Fachschaft), du restaurant universitaire (Mensa).
asta-udk-berlin.de.

Se déplacer
Pour aller à Nuremberg, située à 50 kilomètres (à 30 minutes en train), l'aller coûte 5 € avec un tarif groupe étudiants.
Le bus est gratuit avec la carte étudiante dans la zone autour de Bamberg. Elle coûte 80 € par semestre.
www.stadtwerke-bamberg.de.
La circulation à vélo est facilitée grâce au réseau de pistes cyclables dans toute la ville.

Adresses utiles
- L'Office allemand d'échanges universitaires vous renseigne sur le coût de la vie et des études, ainsi que sur la reconnaissance des diplômes étrangers.
- Le Goethe Institut, pour parfaire votre allemand.