Opérateur(trice) de signalisation électrique (agence Infra)

Ferroviaire
Niveau d'études nécessaire
bac
Salaire moyen
de 1.480 à 1.999 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Ferroviaire
Niveau d’études minimal Bac
Bac conseillé Bac pro ELEEC
Alternance Oui
Sélectivité des études Faible
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant De 1.480 à 1.999 €

Être au cœur de la sécurité et de la régularité des trains, c’est son quotidien. Aiguillages, signaux, passages à niveau, systèmes de détection et d’espacement des trains… aucun élément électrique présent sur les voies ferrées n’a de secret pour lui.

En permanence sur le terrain, en extérieur, il veille à l’entretien de ces installations, supervise d’éventuels travaux de maintenance ou de réparation, dans le but de garantir une circulation optimale des trains. Concrètement, il teste les équipements en vérifiant qu’ils sont sous tension, bien isolés, en bon état. Il gère ses missions lui-même et possède une réelle autonomie d’organisation.

Au fil des interventions, il participe par ailleurs à la modernisation du réseau ferré : il est amené à contribuer aux travaux de renouvellement ou à la création d’installations, ou à superviser les travaux réalisés par des entreprises extérieures.

Il travaille en équipe, à horaires réguliers mais modulés, si bien qu’il peut intervenir aussi bien le jour que la nuit. Assurant des périodes d’astreinte à tour de rôle, il peut être appelé à tout moment en urgence pour des dépannages.

Ses compétences

Rigueur, organisation, esprit d’équipe.

Sa formation

Un bac S, un bac technologique ou un bac pro (ou diplôme équivalent de niveau IV) de spécialité électrique, électrotechnique, automatisme ou informatique.


Le permis B est indispensable.

 

Autres témoignages