Géographe

Sciences humaines et sociales
Niveau d'études nécessaire
bac+5
Salaire moyen
de 1.480 à 1.999 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Sciences humaines et sociales
Niveau d’études minimal Bac+5
Bac conseillé S, ES 
Alternance Oui
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Difficile
Salaire débutant De 1.480 à 1.999 € (hors indemnités et primes)

Un pied dans les sciences de la Terre, l’autre dans les sciences humaines, le géographe observe à la loupe un territoire (ville, région, pays) et tous les facteurs qui influencent son organisation. Il peut s’agir de facteurs naturels (reliefs, climats) comme de facteurs sociaux et économiques (nouveaux équipements industriels, déplacement des populations).

Grâce à cette analyse, il peut conseiller les décideurs (mairies, régions, ministères) quant à leur politique d’aménagement du territoire. Dévier un cours d’eau pour alimenter une usine peut avoir par exemple des conséquences désastreuses sur la faune et la flore.

À l’heure actuelle, la plupart des géographes sont enseignants. Si le métier de prof ne vous attire guère, diversifiez votre formation avec des études d’informatique, d’urbanisme, de géomatique, etc. Ce sera un plus non négligeable auprès des recruteurs.

Ses compétences

Analyser, diagnostiquer, conseiller.

Sa formation

À l’université, il existe de très nombreux masters en géographie physique ou humaine. L'inscription permet de se présenter aux concours de l'Éducation nationale pour enseigner en collège ou en lycée (CAPES et agrégation).

Seules quelques écoles proposent des formations dans le domaine (ENSG – École nationale des sciences géographiques, à Marne-la-Vallée, IGA – Institut de géographie alpine, à Grenoble).

La poursuite vers le doctorat permet d'envisager une carrière d’enseignant-chercheur ou de consultant.

 

Autres témoignages