Bac de philo 2017 : qu'avez-vous mis dans vos copies ?

Par Laurène Poirel, publié le 15 Juin 2017
3 min

À la sortie de l'épreuve de philo du bac, ce jeudi 15 juin, des candidats nous ont dévoilé leurs brouillons, avec leurs plans et quelques idées mises dans leur copie. Un moyen de comparer avec ce que vous avez fait.

Rendre une bonne copie, d’accord, mais il faut d’abord se creuser les méninges pour réussir à la produire. Cela passe en premier lieu par le brouillon. Sortie après à peine deux heures d'épreuve, Alice, élève en terminale ES, a pris le temps de faire un brouillon.

Elle a choisi le commentaire de texte du "Léviathan" de Hobbes. Et a analysé la notion de liberté en république. Elle en a conclu que "les lois ne sont d’aucune utilité si personne n’est là pour les faire respecter par la force". Malgré le peu de temps passé à plancher sur le sujet, elle paraissait satisfaite de son travail. "Les professeurs m’ont demandé si j’étais sûre d’avoir terminé, je leur ai dit que oui", explique-t-elle.

Le commentaire sur le "Léviathan" de Hobbes a été très prisé par les élèves du lycée Condorcet (Paris IXe). Antoine* aborde d’abord les notions de liberté d’esprit et la raison, ainsi que la "soif de liberté". En seconde partie, le lycéen a choisi d’évoquer la "liberté de se soustraire aux lois", et l’idée que "la liberté ne réside que dans les décisions souveraines (gouvernement, lois)".

Lire aussi : Bac 2017 : les sujets et les corrigés de philo

 Louis, lycéen en terminale S, a choisi "Peut-on se libérer de sa culture ?", par élimination. "Je n’arrivais pas à comprendre la première question "Défendre ses droits est-ce défendre ses intérêts ?", avoue-t-il. Il a choisi de relier la culture aux notions de conscience, de liberté et de vérité : "J’ai essayé de rassembler plusieurs notions du programme", raconte-t-il. Il a choisi un plan dialectique en affirmant d’abord qu’il est impossible de se libérer de sa culture car, selon lui, "elle permet la maîtrise de ses désirs". D’un autre côté, il choisit l’argument selon lequel "on a des raisons de vivre sans culture car la culture est inutile".

Dans le brouillon de Sandra*, le sujet était "Tout ce que j’ai le droit de faire est-il juste ?". L’élève de terminale L a choisi de se demander, en première partie, à quel moment ce que l'on a le droit de faire est "juste". En seconde partie, elle a choisi d’expliquer que "tout ce que j’ai le droit de faire n’est pas juste". Goethe, Socrate, Pascal, Rousseau... La candidate à multiplié les citations pour aborder la notion de justice.

Ils (re)passent le bac avec l'Etudiant

Chaque année, au moment du bac, l'Etudiant accueille des étudiants en journalisme pour couvrir les épreuves en direct. Enquêtes, reportages, témoignages... Vous pouvez lire cette année sur letudiant.fr les articles de 14 étudiants de l'IEJ : Antoine, Fabien, Heloïse, Inès, Jennyfer, Julia, Kassy, Laura, Laurène, Léa, Luca, Matthias, Pierre et Wallis*.

Articles les plus lus

A la Une bac

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !