1. Bac 2019 : les chiffres de l'examen en vidéo
En bref

Bac 2019 : les chiffres de l'examen en vidéo

Envoyer cet article à un ami
Le bac c'est lundi 17 juin 2019, l'occasion de revenir sur les chiffres clés du bac // © l'Etudiant
Le bac c'est lundi 17 juin 2019, l'occasion de revenir sur les chiffres clés du bac // © l'Etudiant

VIDÉO. Le bac, c'est lundi. On revient sur les chiffres marquant et les nouveautés de cette édition 2019 : combien serez-vous à passer l'examen cette année ? Quels âges ont le plus jeune et le plus âgé des candidats ? L'Etudiant vous dévoile tout.

Le bac 2019 commence lundi 17 juin. L'occasion de revenir sur les chiffres clés de l'examen. Cette année, vous serez 743.594 candidats. C'est presque 10.000 candidats de moins qu'en 2018. À noter que 49.440 d'entre eux seront en situation de handicap et auront des aménagements d’épreuves comme le temps majoré, visioconférences, sujets en braille ou en gros caractères et assistance humaine.

Parmi vous, 53 % vont passer un bac général, 25 % un bac pro et 20 % un bac technologique. Le reste, sont des candidats libres (2 %). Les trois séries les plus suivies sont les S (204.162 candidats), ES (134.502) et STMG (79.255).

Record de précocité

Le candidat le plus vieux a 77 ans. À l’inverse, la plus jeune a 11 ans et sept mois. C’est un nouveau record de précocité. Le précédent, avait été établi en 2018 : la candidate avait alors 11 ans et environ dix mois.

Une spécialité avec un candidat

Le bac est organisé dans 93 autres pays. 2.900 sujets ont été élaborés et 4 millions de copies seront corrigées par 174.331 correcteurs et examinateurs. Parmi toutes ces copies, un candidat se sentira un peu seul. En effet, dans le bac pro, artisanat et métiers d’art, option facteur d’orgues-tuyautier, un seul bachelier a pris cette option. Il pourra ce consoler en se disant que ces voisins, ceux qui ont pris l’option facteur d’orgues-organier sont 3.


Une nouveauté : les copies dématérialisées

Cette année, la seule nouveauté est l’essai des copies dématérialisées. Dans 15 académies, les copies des épreuves anticipées de sciences le seront. Juste après les épreuves, elles seront scannées par des machines. L’idée est de garantir un brassage de copies plus important, d’éviter les problèmes dans les transports et d’assurer un anonymat instantané. Bon bac à tous !