1. Bac pro 2018 : l’épreuve d’histoire-géographie et éducation civique à la loupe
Coaching

Bac pro 2018 : l’épreuve d’histoire-géographie et éducation civique à la loupe

Envoyer cet article à un ami
Histoire // © letudiant.fr
Histoire // © letudiant.fr

Au menu de ce qui vous attend si vous êtes candidat au bac pro : l'épreuve commune au français, à l'histoire-géographie et à l'éducation civique. Une épreuve à ne pas négliger au vu de son coefficient important (5). Voici de quoi mettre toutes les chances de votre côté pour gagner un maximum de points.

L’épreuve d’histoire, géographie et éducation civique, coefficient 2,5, dure deux heures. Elle est composée de trois parties, une pour chaque matière. Elles sont respectivement notées 9, 4 et 7 points.

La première partie

Pour la première partie, vous êtes invité à plancher sur l’histoire ou la géographie. On vous propose alors deux sujets au choix


Chacun d'entre eux est composé d’une ou plusieurs questions et peut comporter des documents. L’énoncé reprend les grands thèmes abordés dans l’année.

C’est surtout la connaissance du cours qui est évaluée ici, car il n’y a pas toujours de documents”, explique Carine Dupuy, professeure de français et d'histoire-géographie au lycée professionnel Bahuet, à Brive-la-Gaillarde. En connaissant bien le cours, il est très facile de répondre.

La deuxième partie

La deuxième partie de l’examen est dédiée à l’éducation civique. Là, il s’agit de répondre à une question, éventuellement illustrée par des documents. Si c'est le cas, l'élève doit répondre en les utilisant. 

La troisième partie

Enfin, la troisième partie porte sur la matière qui n’a pas encore été traitée (si vous avez eu l’histoire en première partie, vous aurez donc la géographie, et vice-versa). L’élève est confronté à une situation dans le cadre d’un même sujet d’étude, et analyse des documents liés.

Contrairement à la première partie, vous allez moins être amené à utiliser votre cours. “Dans cette partie de l’exercice, on attend surtout une analyse de documents”, insiste Carine Dupuy. Bien évidemment, il vous faudra être le plus clair possible, en faisant toujours référence à la période concernée.

Entraînez-vous : les annales des épreuves d'histoire-géographie 2017-2016-2015
– Sujet et corrigé 2017. 
– Sujet et corrigé 2016. 
– Sujet et corrigé 2015.