1. Lycée
  2. Lycée Pro - CAP
  3. Les nouvelles modalités du bac professionnel 2020
En bref

Les nouvelles modalités du bac professionnel 2020

Envoyer cet article à un ami
La durée des stages obligatoires en entreprise sera certainement raccourcie. // © Goodluz/Adobe Stock
La durée des stages obligatoires en entreprise sera certainement raccourcie. // © Goodluz/Adobe Stock

En raison de l’épidémie de coronavirus, les modalités du bac 2020 se retrouvent complètement chamboulées. Il n'y aura pas d’épreuves écrites terminales, les élèves de terminale professionnelle seront cette année évalués par le biais du contrôle continu et des contrôles en cours de formation. L’année scolaire se prolongera jusqu’au 4 juillet.

Au même titre que pour les élèves de terminale générale et technologique, les lycéens candidats au bac professionnel ne passeront aucune épreuve écrite nationale en juin prochain.

L’épidémie de coronavirus a bouleversé l’organisation du bac 2020 : c'est donc le contrôle continu qui sera pris en compte cette année. Mais pas uniquement : les notes obtenues via les contrôles en cours de formation (CCF) sont maintenues. Si on ne sait pas encore quand vous pourrez rejoindre vos salles de classe, le ministre de l’Éducation nationale a déjà prévu d’étendre le troisième trimestre jusqu’au 4 juillet.

Lire aussi : Coronavirus : les nouvelles modalités du bac général et technologique 2020.

Le contrôle continu remplace les épreuves écrites de juin

Cette année, toutes les notes que vous avez obtenues en terminale seront prises en compte. Votre note finale dépendra de vos moyennes des premier, deuxième et troisième trimestres. Une précision toutefois, qui a son importance : l'ensemble des notes obtenues pendant le confinement, soit depuis le 16 mars (et jusqu’à une date encore inconnue), ne seront pas comptabilisées.

En revanche, dès que vous reviendrez en cours, vos professeurs pourront à nouveau vous évaluer. C’est d’ailleurs pour cette raison que le troisième trimestre est étendu jusqu’au 4 juillet et non jusqu’à début juin, comme c’est le cas habituellement. Quant aux coefficients, ils sont maintenus dans chacune de vos matières.

Les CCF et les stages comptent dans l'obtention du bac

Si vous avez déjà reçu des notes en épreuves ou sous-épreuves de CCF, ces résultats seront conservés pour le calcul de votre note au bac 2020. Si vous n'avez pas passé de CCF, leur note sera remplacée par du contrôle continu.

Quant aux stages obligatoires en entreprises prévus dans la scolarité, le ministre a indiqué : "nous allons accepter qu'ils durent moins longtemps", pour tenir compte de la période de confinement. Ainsi, si vous n'avez pas pu effectuer la totalité des semaines prévues de périodes de formation en milieu professionnel (PFMP), il vous faudra au minimum 10 semaines de stage sur l'ensemble de votre scolarité pour décrocher le bac.

Le 5 mai, alors que la réouverture des lycées n'est pas encore assurée, le ministère a indiqué que les PFMP sont annulés pour la fin de l'année. Et si vous n'avez pas pu effectuer les 10 semaines minimum, "une dérogation pourra être accordée par le recteur sur proposition du chef d’établissement".

Concernant les élèves de seconde et de première professionnelle, ainsi que les élèves de première année de CAP, les PFMP qui n'ont pas pu être tenues depuis le 15 mars ne seront pas à reporter sur les années suivantes. Le nombre de semaines de PFMP minimum pour obtenir le diplôme sera de 10 pour le bac pro et 5 pour le CAP.

Lire aussi : Coronavirus : le bac et le brevet 2020 notés en contrôle continu

Un attention particulière portée à l’assiduité des lycéens

Pour garantir une équité entre tous les bacheliers, un jury d’examen se chargera de relire, au cas par cas, votre dossier scolaire. Il pourra harmoniser vos notes pour qu’elles restent cohérentes avec celles des autres bacheliers à l’échelle nationale. Le jury s’attardera également sur votre engagement et votre motivation tout au long de l’année. L’assiduité sera particulièrement regardée, "il s’agit d’une condition sine qua non pour obtenir le diplôme".

Lire aussi : La continuité pédagogique en période de confinement, pas si simple en lycée professionnel

La date des résultats du bac encore incertaine

Le ministre de l’Éducation nationale a également précisé que la date des résultats du bac pourrait être modifiée, même si elle restera proche de celle prévue initialement, à savoir le 7 juillet. Jean-Michel Blanquer donnera des précisions dans les prochains jours.

Certitude cependant sur les mentions (à partir du 12/20) qui sont maintenues. Les candidats qui ont obtenu entre 8 et 10 de moyenne pourront se rendre aux épreuves de rattrapage dans "les conditions habituelles", dès début juillet, sous réserve de l’évolution de la crise sanitaire.

Exceptionnellement, les candidats qui ont obtenu moins de 8/20 de moyenne pourront repasser les épreuves écrites du bac lors de la session de septembre. Tout cela dépendra de l’avis du jury d’examen.

Les élèves de terminale scolarisés à l’étranger sont également concernés par ces modalités. Ainsi que les candidats libres inscrits au Cned et bénéficiant de l'enseignement à distance. Les candidats libres qui n'ont pas de livret scolaire pourront quant à eux s'inscrire à la session de remplacement, en septembre.