La démarche budgétaire

Comptabilité et finance de l'entreprise
Terminale STMG

La démarche budgétaire



Un budget est une prévision chiffrée d'un plan d'action. La période budgétaire correspond généralement à l'exercice comptable (12 mois).

Cependant, les budgets peuvent être définis pour des périodes plus courtes (le mois, le trimestre).
 

La démarche budgétaire se déroule en 3 phases :


null
 
null

La démarche budgétaire permet d'impliquer le personnel, à travers les centres de responsabilité, en donnant des objectifs et les moyens de les atteindre.
 

Les budgets sont établis de façon hiérarchique.
 

• Budget des ventes : pivot des autres budgets (production, investissement, approvisionnement et autres charges).

• Budget de TVA : récapitule les prévisions de TVA à décaisser ou de crédit de TVA à reporter pour les mois à venir.


1. Budget des ventes

 

Recense les prévisions de ventes de l'entreprise en volume et en valeur pour les produits finis ou marchandises.

null


Programme de production

Si l'entreprise est industrielle, elle calcule en fonction des ventes prévues et des quantités stockées la quantité de biens qu'elle doit fabriquer.




2. Budget des achats
 

En fonction des ventes et productions prévues, l'entreprise prévoit les achats HT qu'elle doit réaliser. Elle calcule la TVA et les achats HT.


null





3. Budget des autres charges

 

Récapitule les charges hors approvisionnement qui seront mises en œuvre dans le cadre du processus de production à venir. L'entreprise enregistre toutes les autres charges : les salaires, les charges sociales, les impôts...


 null


4. Budget des investissements
 

Le budget de production et la stratégie de l'entreprise permettent de connaître les besoins en immobilisations et de déterminer les investissements à réaliser.


null



5. Budget de la TVA

 

Récapitule toutes les lignes de TVA des budgets précédents. Récapitule les prévisions de TVA à décaisser ou de crédit de TVA à reporter pour les mois à venir.

null


6. Budget des décaissements
 

Récapitule les prévisions de dépenses pour les mois à venir. Il est établi à partir des prévisions de flux monétaires, plus précisément des dates de sorties effectives d'argent (comptes 512 et 53).

Remarque : les charges calculées (ex : dotations aux dépréciations des immobilisations incorporelles et corporelles...) ne sont pas prises en compte dans le budget des décaissements, car elles n'ont pas pour contrepartie un flux monétaire de sortie d'argent.




7. Budget des encaissements
 

Le budget des encaissements récapitule les prévisions de recettes pour les mois à venir. Il est établi à partir des prévisions de flux monétaires, plus précisément des dates de rentrées effectives d'argent (comptes 512 et 53).
Remarque : les produits calculés (ex : reprises sur amortissement des immobilisations incorporelles et corporelles...) ne sont pas pris en compte dans le budget des encaissements, car ils n'ont pas pour contrepartie un flux monétaire d'entrée d'argent.




8. Budget de trésorerie
 

Le budget de trésorerie récapitule les prévisions de trésorerie pour les mois à venir.

 

 

 

 

Il n'y a aucune évaluation pour l'instant.


Soyez le premier à l'évaluer

Donnez votre évaluation
La démarche budgétaire
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu