Bourses aux fournitures scolaires : les familles fidèles au rendez-vous

Par Dorothée Blancheton, publié le 02 Septembre 2022
4 min

Pratiques et économiques, les bourses aux fournitures permettent aux parents de commander et recevoir le matériel scolaire de leur enfant sans avoir à arpenter les magasins. Malgré l’inflation, elles ont réussi à maintenir des tarifs attractifs.

L’inflation affecte le pouvoir d’achat des Français. Et les fournitures scolaires ne font pas exception. Selon la Fédération Familles de France, leur coût pour un élève entrant en sixième est en hausse de 4,25% pour la rentrée 2022 : 208,12 euros contre 199,34 euros il y a un an. Un effort financier pour les familles, qui doivent parfois s’orienter vers des solutions plus économiques.

Parmi celles-ci, les bourses aux fournitures scolaires, souvent organisées par les associations de parents d’élèves, proposent des kits à prix attractifs.

"Au moins 30% d’économie"

Ces bourses sont une tradition pour la FCPE (Fédération des conseils de parents d'élèves) du collège Gaston Flamant à Marcheprime (33), qui organise sa neuvième édition ! "Cette année, la complexité, c’est la forte augmentation du coût des matières premières. Notre fournisseur nous a bloqué les prix à condition qu’on commande avant juillet. Après, on s’exposait à des augmentations de 10 à 20% selon les produits", témoigne Aude Desbouillons, la présidente de l’association des parents d’élèves.

Dans ce collège de 600 élèves, sur les 60 adhérents à la FCPE, 55 ont commandé des kits de fournitures pour un panier moyen de 65 euros. En termes de volume et de prix, les chiffres sont stables par rapport aux autres années. "Les parents trouvent ça très intéressant. En commandant via nos bourses, cette année, ils ont réalisé au moins 30% d’économie", assure Aude Desbouillons.

Les familles, quel que soit leur milieu, ont répondu présentes mais pas plus que d’habitude, sûrement parce qu’au moment des commandes l’inflation n’était pas encore visible sur les fournitures en magasin.

Lire aussi

Distribution aux familles dans le besoin

Le conseil local de la FCPE de Figeac (46) propose aussi une bourse aux fournitures dans ses collèges et lycées. Grâce aux stocks faits par son fournisseur en début d’année, l’association a pu proposer un kit au même tarif que l’an dernier, à un ou deux euros près. Ici, on se distingue par un esprit solidaire. Le règlement des fournitures est demandé à la commande mais encaissé seulement une fois l’allocation de rentrée scolaire versée. De quoi permettre aux familles de gérer leurs dépenses.

Sur les bons de commande, chacune est tenue de donner au minimum un euro pour la bourse aux fournitures solidaires. "Pour chaque euro versé par les familles, l’association fait de même. Ça nous permet d’acheter davantage de fournitures, de les remettre aux assistantes sociales scolaires pour qu’elles les distribuent aux familles dans le besoin", explique Frédéric Lacabane, président du conseil local FCPE de Figeac et co-président de la FCPE du Lot.

Pas nécessaire de donner pour recevoir

D’autres initiatives solidaires existent. À Clermont-l’Hérault (34), le centre social et culturel "L’échappée", géré par l’association Terre-Contact, organise une bourse aux fournitures pour les collégiens et lycéens. Équerre, cahiers, crayons… Chacun dépose ce qu’il a en trop et récupère ce dont il a besoin gratuitement. "Ça attire le public qui connaît déjà le centre et qui s’autorise plus facilement à se servir bien qu’il ne soit pas nécessaire de donner pour prendre des fournitures", reconnaît Perrine Dombres, référente famille à "L’échappée". Pour l’instant, elle ne sent pas les parents inquiets sur le coût des fournitures, mais davantage pour l’alimentation et l’énergie.

Outre l’ARS, pour aider les familles, une prime exceptionnelle de rentrée doit être versée (sous conditions de ressources) à partir du 15 septembre 2022. Quant aux demandes de bourses de collège et de lycée, la deuxième phase de demande a débuté et court jusqu'au 20 octobre.

Articles les plus lus Collège

Contenus supplémentaires

A la Une Collège

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !