Alternance : financez vos études à l’ENGDE tout en vous professionnalisant

publié le 29 Janvier 2021
5 min

Depuis 1965, l’ENGDE s’engage à former des experts de la comptabilité et de la gestion. Elle met notamment l’accent sur la professionnalisation dans ses formations, afin de préparer au mieux les étudiants à leur insertion dans le monde professionnel. L’alternance en est la clé : les étudiants bénéficient d’une expérience immersive exclusive dans le monde professionnel. C’est par ailleurs une opportunité de financer sa formation. En plus de percevoir un salaire, les frais de scolarité sont partiellement ou intégralement pris en charge par l’entreprise d’accueil.

Trois options possibles au sein de l’ENGDE

Le contrat d’apprentissage est une formation qui s’effectue au travers d’un contrat de travail. Il permet d’acquérir des connaissances générales et professionnelles ainsi que des savoir-faire en entreprise. Il constitue une première expérience accessible aux jeunes de 16 à 29 ans pour une durée de six mois à trois ans. Ceux-ci sont donc présents au sein de l’établissement en qualité d’apprentis, bénéficient d’une formation dans l’entreprise ainsi qu’à l’ENGDE et perçoivent une rémunération à hauteur de 27 à 100 % du smic. Quant aux frais de scolarité, ils sont dans ce cas pris en charge par L’OpCo (Opérateur de Compétences) de l’entreprise.

Le contrat de professionnalisation est une formation qui s’effectue à travers un CDD ou un CDI particulier permettant aux jeunes d’obtenir à la fin de leur cursus le diplôme d’État ou une qualification professionnelle et une expérience significative sur leur CV. Cette formation est accessible de 16 à 25 ans et dure en moyenne de six mois à deux ans. L’étudiant est donc présent au sein de l’entreprise en qualité de salarié, percevant une rémunération entre 55 % et 80 % du smic, en fonction de son niveau d’études, de 85 % à 100 % lorsqu’il a plus de 26 ans. De plus, les frais de scolarité sont dans ce cas pris en charge par l’OpCo auquel est rattachée l’entreprise.

La Convention de Stage Longue Durée (ou COSTAL) est une formation à la fois théorique et pratique. Elle allie un diplôme d’État ou une qualification reconnue à un stage en entreprise. Il s’agit d’une formation accessible aux moins de 26 ans pour une durée de six à 10 mois. L’étudiant perçoit un revenu minimum de 30 % du smic et les frais de scolarité sont ainsi répartis avec l’entreprise d’accueil du stage.

Les aides de l’État favorisent l’insertion des jeunes en entreprise

Les compagnies d’accueil de ces contrats d’alternance bénéficient elles aussi d’avantages en matière de financement. Un bon point dans un contexte sanitaire difficile. Par exemple, tout étudiant en contrat d’alternance n’est pas compris dans le calcul des effectifs de l’entreprise. Dans le cadre du COSTAL, les cotisations patronales sur la partie du salaire qui n’excède pas les 30 % du smic sont exonérées, de même que les cotisations salariales pour la rémunération inférieure ou égale à 79 % du smic, dans le cadre du contrat d’apprentissage.

Certaines entreprises, dans le cadre du COSTAL, peuvent également bénéficier d’un crédit d’impôt pour leurs dépenses liées à l’accueil de stagiaires inscrits à l’ENGDE.

S’agissant des contrats professionnels, la compagnie reçoit de l’État 200 euros par mois la première année et 100 euros la deuxième en cas d’embauche à durée indéterminée de l’étudiant.

Bien que ces aides ne soient pas explicitement corrélées à la crise sanitaire, le gouvernement a lancé cet été le plan « 1 jeune, 1 solution », qui vise à favoriser le recrutement et la formation de jeunes de moins de 26 ans. Ainsi, 8 000 euros sont attribués à une entreprise pour recruter un alternant de plus de 18 ans (jusqu’aux 29 ans révolus). Toutefois, si celle-ci a plus de 250 salariés, elle doit avoir atteint au moins 3 % d’alternants.

Le conseil et l’accompagnement au sein de l’ENGDE

L’école a à cœur de guider, accompagner et conseiller ses élèves. Pour cela, elle a mis en place une cellule « Conseil et placement  » ainsi qu’une cellule « Contrat et gestion administrative ». La première est constituée de conseillers experts en placement qui orientent et aident à construire un projet professionnel, à préparer les entretiens de recrutement (via des simulations) et accompagnent dans la recherche d’une entreprise. La seconde facilite quant à elle les démarches avec les entreprises d’accueil.

À l’ENGDE, l’alternance est possible dès la première année du cycle Bachelor et de la préparation au DCG.De même que la Convention de Stage Longue Durée, le contrat de professionnalisation et le contrat d’apprentissage sont les trois modalités disponibles en fonction de l’année et de la filière. Celles-ci constituent une opportunité intéressante pour tous les jeunes – quel que soit leur budget dans une structure pédagogique – qui favorise pleinement l’expérience immersive dans le monde professionnel et forge les aptitudes des futurs experts en gestion, comptabilité ou finance.

Articles les plus lus

A la Une supérieur

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !