1. BTS études et travaux géographiques
Boîte à outils

BTS études et travaux géographiques

Envoyer cet article à un ami

Pour le BTS études et travaux géographiques, retrouvez en un clic le programme, les débouchés, le nombre d’établissements qui le proposent et le taux de réussite. Source : Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), session 2016. En cas d’absence d’information, vous trouverez la mention : NC (non communiqué).

Ce BTS est accessible en alternance.

OÙ SE FORMER au BTS études et travaux géographiques

Pour trouver votre futur établissement :
- consultez notre annuaire des formations

LES CHIFFRES CLÉS du BTS études et travaux géographiques

- Nombre d'établissements : 1

- Origine des admis : NC

- Taux de réussite : NC

LE PROGRAMME du BTS études et travaux géographiques

1re année :

- Volume horaire total par matière : mathématiques et physique (57 h) ; langue vivante étrangère (40 h) ; informatique (102 h) ; sciences humaines (6 h) ; astronomie et géodésie (39 h) ; topographie (238 h) ; photogramétrie (60 h) ; cartographie (6 h) ; terrain (540 h)

- Enseignement facultatif : secourisme du travail (14h)

- Volume horaire total de la 1re année : 1090 h

2e année :

- Volume horaire total par matière : mathématiques et physique (3 h) ; langue vivante étrangère (42 h) ; informatique (132 h) ; sciences humaines (15 h) ; astronomie et géodésie (96 h) ; topographie (69 h) ; photogramétrie (64 h) ; cartographie (69 h) ; terrain (540 h)

- Enseignement facultatif : secourisme du travail (14 h)

- Volume horaire total de la 2e année : 1087 h

- Stage en entreprise : 4 mois en fin de 1re année

LES DÉBOUCHÉS du BTS études et travaux géographiques

Les techniciens géomètres de l’IGN élaborent des cartes géographiques de la France métropolitaine, des départements d’outre-mer, voire de certains pays étrangers. Après une expérience professionnelle de quatre ans, ces techniciens peuvent présenter en interne le concours d’ingénieurs des travaux géographiques et cartographiques d’État. Les élèves civils peuvent intégrer les services techniques des collectivités locales, des bureaux d’études, des entreprises de travaux publics ou des cabinets de géomètres.

- Exemples de métiers : géomètre/géomaticien(ne)-topographe

- Poursuite d'études : école d'ingénieurs, licence professionnelle (géomatique, cartographie, topographie, systèmes d'information géographique...)

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Bien choisir son BTS ou son DUT", par Christèle Boisseau-Potier.