Prépas scientifiques : les conseils de dernière minute avant les concours

Par Clément Rocher, publié le 25 Juin 2020
5 min

Le marathon des concours d'entrée aux écoles d'ingénieurs a commencé. Sonia Najid, enseignante de physique-chimie en filière ATS livre ses conseils de dernière minute pour réussir les épreuves dans les meilleures conditions.

Près de 25.000 étudiants de classes préparatoires scientifiques passent les concours d'entrée aux écoles d'ingénieurs. Cette année, les candidats réalisent les épreuves écrites dans un contexte bien particulier : les centres d'examens appliquent le protocole sanitaire établi par le ministère de l'Enseignement supérieur afin de respecter les règles de distanciation sociale. Par ailleurs, les épreuves orales ont été abandonnées à l'exception de celle de l'École Polytechnique.

Sonia Najid est enseignante de physique-chimie en filière ATS (adaptation technicien supérieur) au lycée Blaise Pascal de Rouen (76). Elle partage ses conseils pour aborder sereinement les concours afin de rejoindre une école d'ingénieurs à la rentrée de septembre.

Lire aussi

Avoir une bonne condition physique

Il est recommandé de suivre un rythme de sommeil équilibré avant même de commencer la période des concours. Il est par conséquent exclu de se coucher tard la veille des examens pour réviser un chapitre en catastrophe au risque de s'endormir sur sa copie d'examen.

On attend de vous une forme olympique. "Quand on dit que les concours sont un marathon, c'est vrai. C'est très fatiguant de rester concentré", affirme l'enseignante. Il est tout à fait possible de prévoir une bouteille d'eau et une petite collation lors des épreuves afin de recharger les batteries si vous en ressentez le besoin.

Lire aussi

Faites de courtes pauses

"Il ne faut pas non plus hésiter à faire des pauses quand on a l'impression qu'on ne réfléchit plus correctement. C'est normal de ne plus raisonner", poursuit-elle. Alors pensez à faire de courtes pauses afin de vous remettre les idées en place et repartir de plus belle dans votre épreuve.

Réfléchissez bien à votre organisation en amont et soyez prévoyant afin de supprimer toute source de stress supplémentaire le jour de l'examen. "Il faut prévoir le matériel la veille pour ne pas se précipiter le matin. Prévoir en double aussi. Certains candidats paniquent car ils n'ont plus d'autre stylo", conseille Sonia Najid.

Lire aussi

A quelques heures de la première épreuve…

Faut-il réviser la veille de l'examen ? La réponse dépend entièrement de vous et de vos habitudes de révision. Certains étudiants préfèrent prendre l'air afin de s'aérer l'esprit tandis que d'autres vont revoir des formules afin d'être certain de ne pas les oublier le lendemain.

Relire ses fiches de révision quelques minutes avant le concours n'est pas une bonne idée. Cette révision de dernière minute risque fortement de vous embrouiller. "Cela peut être une manière de se rassurer mais il ne faut pas miser là-dessus", confirme l'enseignante.

De la concentration et de la combativité lors des épreuves

"Cela fait partie de la règle du jeu de savoir être stratège. Il faut parcourir l'ensemble de l'énoncé suffisamment en détail pour repérer les parties indépendantes. Puis commencer par les parties qui sont le mieux maîtrisées pour se mettre en confiance", explique Sonia Najid. Restez vigilant mais également "concentré et combatif pendant les épreuves."

Certaines épreuves peuvent vous déstabiliser et il est possible que vous ayez parfois l'impression de ne pas réussir à avancer sur la résolution d'un problème. Pas de panique : ce n'est pas le moment de remettre en cause votre présence dans cette salle d'examen. Concentrez-vous sur une autre partie de l'épreuve puis prenez le temps de revenir sur le problème précédent plus tard. "Il faut vraiment essayer de se battre sur tous les points et ne pas se poser de questions existentielles", confirme l'enseignante.

Lire aussi

Soignez la présentation !

Un point essentiel lors de l'épreuve : soignez la présentation de votre copie. "Il ne faut vraiment pas négliger la forme", précise l'enseignante. Pensez également à débuter une nouvelle copie pour chaque partie de manière à pouvoir effectuer des allers-retours.

La grande majorité des étudiants issus des classes préparatoires scientifiques enchaînent les concours afin d'optimiser leurs chances de réussite pour rejoindre une école d'ingénieurs. Sonia Najid rappelle que les concours ne se concertent pas entre eux dans la préparation des épreuves. Il n'est donc pas improbable de tomber de nouveau sur le même chapitre au cours d'une épreuve d'un autre concours.

Articles les plus lus

A la Une prépa

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !