1. Deux cursus pour devenir entrepreneur globe-trotter
Enquête

Deux cursus pour devenir entrepreneur globe-trotter

Envoyer cet article à un ami
Se former sur trois continents, c'est possible ! // © Fotolia
Se former sur trois continents, c'est possible ! // © Fotolia

Depuis cinq ans, à l’EM Lyon, des étudiants recrutés et formés sur trois continents découvrent l’entrepreneuriat multiculturel. Une initiative qu’expérimentera à son tour Montpellier Business School à la rentrée 2016. L’école de management crée en effet un MSc (Master of science) dans ce domaine. Un programme dispensé en France, au Canada et en Corée du Sud.

63 étudiants, 19 nationalités… Difficile de faire plus international ! Depuis la rentrée 2009-2010, l'EM Lyon Business School délivre un master Global Entrepreneurship Program : une formation en un an dispensée en anglais, en association avec une université chinoise (Zhejiang University) et une université américaine (Purdue University). Composée d'étudiants des trois établissements, la promotion tricontinentale se déplace donc de trimestre en trimestre d'un pays à l'autre. L'objectif est de délivrer un enseignement qui permette à chacun, quel que soit son origine, de s'imprégner de la culture entrepreneuriale de chaque lieu. "La promotion étant par nature très internationale, le brassage se fait très naturellement", explique Rickie Moore, directeur du programme.

Un langage commun : l'entrepreneuriat

Parmi les 34 étudiants de l'EMLyon – dont seulement 7 Français – qui suivent le Global Entrepreneurship Program (sur 94 dossiers reçus), figure Ahmed. Selon ce diplômé de l'INSA Lyon de 27 ans, l'un des principaux intérêts de la formation réside dans sa dimension culturelle. "Que ce soit dans le management des projets, l'approche de travail et même le processus de génération d'idée, nos méthodes sont différentes et le contexte pousse chacun à s'adapter." Et Ahmed de vanter les qualités d'une promotion "très unie, rassemblée par des valeurs communes autour de l'entrepreneuriat." Notez que les frais de scolarité s'élèvent à 33.200 €, hors frais d'avion et d'hébergement.

Et bientôt à Montpellier

À la rentrée 2016, l'EM Lyon ne sera plus la seule école française à proposer pareille formation. Montpellier Business School se lance à son tour dans la construction d'un programme tricontinental, avec à la clé un Master of Science (MSc) Global Business. En partenariat avec l'University of Victoria (Canada) et la Sungkyunkwan University (Corée du Sud), l'école de commerce proposera donc elle aussi un enseignement tourné vers la créativité et la prise de risques. "Il s'agira d'une promotion réduite à 45 étudiants à laquelle chaque établissement abondera à peu près à parité", explique Pascal Krupka, directeur du développement du programme au sein de l'école montpelliéraine. Ouverte à tous les étudiants titulaires d'un master 1 ou d'un Bachelor, la formation (frais de scolarité : 16.000 €) dispensée durant 3 mois dans chaque pays, s'achèvera par un stage de 4 à 6 mois, toujours dans un contexte international. "Ce Master of Science est une immersion culturelle. Les étudiants aborderont les enjeux de base pour réussir ses affaires sur un continent puis un autre. Certains enseignements seront transverses tel que le management interculturel. D'autres seront propres à chaque site", avance-t-on à Montpellier BS.