1. Écoles de commerce : le crowdfunding pour financer ses études
Enquête

Écoles de commerce : le crowdfunding pour financer vos études

Envoyer cet article à un ami
L'EM Strasbourg prendra en charge les commissions et les frais pour les opérations bancaires prélevées par la plate-forme. // © DR
L'EM Strasbourg prendra en charge les commissions et les frais pour les opérations bancaires prélevées par la plate-forme. // © DR

L’EM Strasbourg s’est associée avec la plate-forme de financement participatif KissKissBankBank pour soutenir financièrement les étudiants. Une tendance à suivre.

Depuis plusieurs années, les écoles de commerce augmentent régulièrement leurs frais de scolarité. Aujourd’hui, comptez entre 7.000 et 15.000 € par an pour rejoindre une école de management. Quand les parents ne peuvent payer leurs études, les élèves sont souvent contraints d’emprunter.

Pour compenser, les écoles de commerce proposent des bourses sur critères sociaux ou au mérite, des prêts à taux zéro ou mettent en avant l’alternance et les jobs étudiants. Aujourd’hui, le financement participatif apparaît lui aussi, de plus en plus, comme une option.

Un partenariat EM Strasbourg-KissKissBankBank

L’EM Strasbourg a choisi de s’associer à KissKissBankBank pour proposer aux étudiants l’opportunité d’organiser une campagne de crowdfunding pour financer tout ou partie de leurs frais de scolarité. L’école alsacienne prendra en charge les commissions et les frais pour les transactions bancaires sécurisées prélevés par la plate-forme.

Aucune sélection ne sera faite et les étudiants n’auront pas de plafond maximum à respecter lorsqu’ils définiront le montant recherché pour la campagne. "Ce n’est pas à nous de dire si la demande de l’étudiant est bien fondée", justifie Herbert Castéran, directeur de l’EM Strasbourg.

Lire aussi : Prêt étudiant : comment choisir ?

Les frais de scolarité ne seront pas seuls concernés par ce partenariat. L’EM Strasbourg cherche à soutenir ses élèves dans leurs projets entrepreneuriaux ou à participer aux frais de la vie étudiante, tels que le logement ou les départs à l’étranger dans le cadre académique.

"Les étudiants pourront avoir recours à ce financement participatif pour un achat de matériel, un projet caritatif. On peut tout imaginer ! Il faut seulement que cela respecte les valeurs de l’école", assure le directeur de l’EM Strasbourg.

Une formation pour réussir sa campagne

KissKissBankBank proposera une formation pour présenter les outils et les techniques nécessaires pour valoriser leur campagne. Les étudiants se rendront alors sur la plate-forme de crowdfunding et définiront leur projet qui sera estampillé "EM Strasbourg".

D’autres plates-formes de crowdfunding se sont positionnées exclusivement sur le financement des études et des projets des élèves. Sur Eduklab ou StudentBackr, les étudiants peuvent collecter l’argent nécessaire pour des sorties scolaires, des départs en stage à Séoul ou encore des cours à l’University College de Londres.

L’option du prêt entre particuliers

Des écoles telles que l’EM Lyon ou Grenoble École de Management ont, quant à elles, opté pour le prêt entre particuliers avec un partenariat avec la plate-forme StudyLink. Le montant ne dépend pas des capacités financières des parents mais du projet et des compétences de l’étudiant. Comme pour les campagnes de crowdfunding, les établissements cherchent surtout à mobiliser le réseau des alumni.