1. Supérieur
  2. Éducation nationale et Enseignement supérieur : Jean-Michel Blanquer et Frédérique Vidal restent ministres
En bref

Éducation nationale et Enseignement supérieur : Jean-Michel Blanquer et Frédérique Vidal restent ministres

Envoyer cet article à un ami
Le gouvernement du nouveau premier ministre, Jean Castex, a été dévoilé ce lundi. // © HAMILTON/REA
Le gouvernement du nouveau premier ministre, Jean Castex, a été dévoilé ce lundi. // © HAMILTON/REA

Le remaniement qui a suivi la nomination de Jean Castex comme premier ministre a consacré le changement dans la continuité : Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, et Frédérique Vidal, son homologue à l'Enseignement supérieur, vont rester à leur poste respectif. De quoi probablement conforter les réformes en cours.

Cela vous concernera pour les mois qui viennent : les deux principaux ministres qui portent les politiques déployées par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et celui de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, vont rester à leur poste respectif.

Jean-Michel Blanquer et Frédérique Vidal font partie des ministres qui sont en poste depuis le 17 mai 2017 et la désignation du premier gouvernement de l'ère Macron. Tous les deux pourront poursuivre l'action entreprise à la tête de leur ministère.

Un ministère élargi pour Jean-Michel Blanquer

Depuis trois ans à la tête de l’Enseignement du supérieur, de la recherche et de l’innovation (un ministère devenu "de plein exercice" après trois années sous la tutelle de celui de l’Éducation nationale) Frédérique Vidal a conduit de nombreuses réformes structurantes pour les étudiants, notamment via la loi ORE : la transformation d'APB en Parcoursup, les nouveaux accès aux formations en santé (PASS et L.AS), la réforme des licences, des DUT

Elle confiait récemment à l'Etudiant son souhait d'aider chaque jeune à mûrir son projet à son rythme et disait travailler de concert avec le ministre de l'Éducation nationale pour mener à bien cet objectif : "Nous travaillons avec le ministre de l’Éducation nationale pour accompagner du mieux possible les élèves, leur donner confiance en eux sur leur orientation, car chaque jeune est unique".

Jean-Michel Blanquer, figure de la réforme du lycée et du baccalauréat général et technologique, conserve pour sa part le pilotage d'un ministère au portefeuille une nouvelle fois élargi. Après l'adjonction de la Jeunesse, le 16 octobre 2018, celui des Sports s'ajoute en effet à sa tutelle à compter du 6 juillet 2020, avec Roxana Maracineanu comme ministre déléguée.

Nouveau visage pour le ministère du Travail
Muriel Pénicaud cède sa place à Elisabeth Borne, jusqu'alors ministre de la Transition écologique et solidaire. Pour l'occasion, le nom du ministère se déploie et prend pour titre complet celui de ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, soulignant l'enjeu important autour de ces questions en cette période de crise liée à la pandémie de Covid-19. Des annonces concernant spécifiquement l'emploi des jeunes sont justement attendues cette semaine. Décryptage à venir sur letudiant.fr, rubrique "emploi".