Etudes de santé : PASS ou L.AS, que choisir ?

Par La rédaction de l'Etudiant, publié le 20 Février 2020 - Mis à jour le 08 Janvier 2021
3 min

Depuis la rentrée 2020, le PASS et la L.AS remplacent désormais la PACES. Deux filières qui vous permettent d'accéder ensuite aux filières MMOPK (médecine, maïeutique, odontologie, pharmacie ou kinésithérapie). L'Etudiant fait le point pour vous aider à faire votre choix.

Exit la première année commune aux études de médecine, autrement appelée PACES, désormais, après le bac, vous avez le choix entre deux cursus bien différents. D'un côté, le PASS, parcours spécifique "accès santé", et de l'autre, la L.AS, licence avec option "accès santé". De nouvelles formations qui resteront malgré tout sélectives au moment de votre passage en deuxième année de médecine, dentaire, pharmacie, maïeutique (sage-femme) ou kiné. Voie royale, réorientation, chances de réussite… Quelques conseils pour bien choisir.

Lire aussi

Le PASS : à ne pas considérer comme une voie royale

C'est sans nul doute l'une des première choses à retenir : il n'existe pas de voie royale pour accéder en deuxième année de MMOPK. Choisissez plutôt la formation dans laquelle vous pensez pouvoir vous épanouir en première année.

Le PASS s'adresse aux étudiants convaincus de leur vocation pour les métiers du secteur médical. Vous devez également être très bon en sciences fondamentales. Si en PASS votre formation sera majoritairement axée sur le domaine de la santé, vous devrez aussi choisir une mineure dans une autre discipline (droit, psycho, biologie, physique-chimie…).

Prenez le temps de bien la choisir car elle sera déterminante en cas de réorientation. Pour rappel, le redoublement en PASS n'existe pas. Si vous ne passez pas le cap de la sélection, vous pourrez poursuivre les études en licence de votre "mineure". Vous devez donc choisir une discipline susceptible de vous plaire.

Lire aussi

La L.AS : une bonne option si vous avez des hésitations

Au contraire, la L.AS est un bon choix pour les étudiants qui sont tentés par plusieurs voies. En effet, la santé sera alors considérée comme votre "mineure". Si vous hésitez entre deux disciplines, comme la psychologie et la médecine par exemple, la L.AS vous permettra de vous assurer que la santé vous intéresse vraiment. Si c'est le cas, vous pourrez candidater en deuxième année des filières MMOPK. Sinon, vous poursuivrez votre cursus en psycho.

N'oubliez pas que d'autres voies existent pour accéder aux métiers de la santé, comme les masters dispensés par les facultés de pharmacie (en biostatistique, bio-informatique et santé, pharmacologie, modélisation… ). Des études qui vous permettront d'effectuer un doctorat spécialisé en virologie, bactériologie… et in fine, de travailler dans des unités de recherche sans être issu des études de santé. Pensez également aux master "santé public", "ingénierie de la santé", "sciences du médicament"…

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une Médecine Santé

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road