Nicolas Sarkozy dévoile ses projets pour l’Education

publié le 21 May 2007
2 min

Retrouvez toute l'actualité de l'éducation dans notre dossier.

Mardi 28 février 2012, Nicolas Sarkozy a présenté ses pistes pour réformer le système éducatif lors d’un meeting à Montpellier avec l’idée que « c’est à l’école, de la petite enfance jusqu’au bac », qu’il veut donner la priorité s’il est élu président pour les 5 ans à venir. Dans les faits, ses propositions tournent beaucoup autour du collège qu’il ne souhaite plus unique. Il s’est déclaré défavorable à la suppression des notes et au redoublement. En revanche, il s’est dit favorable aux groupes de niveaux par matières.

La réforme du bac : à discuter

Sur les rythmes et la carte scolaires, Nicolas Sarkozy n’aura pas dit un mot. En revanche, il a bel et bien évoqué (furtivement) une réforme possible du bac car « il faut s’accorder sur la valeur qu’on veut lui donner » Moins d’options, une concentration autour du tronc commun, plus de contrôle continu, des notes éliminatoires, sont autant de pistes dont, pour Nicolas Sarkozy, il faut débattre. A suivre…

Augmenter les professeurs

Côté enseignants, le candidat-président a réutilisé une vieille recette : « travailler plus pour gagner plus ». Il a ainsi proposé que les professeurs (volontaires) soient augmentés de près de 500 euros nets par mois (25 %) s’ils passent 26 heures par semaine dans leur établissement (au lieu des 18 heures réglementaires de cours). Pour leur permettre d’être plus présents auprès des élèves, un bureau leur serait accordé.
Lire le détail des propositions sur educpros.fr.

Virginie Bertereau
28 février 2012

Articles les plus lus

A la Une supérieur

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !