1. Du diplôme à l'emploi. Jordan cherche un job pour "reprendre confiance"
Témoignage

Du diplôme à l'emploi. Jordan cherche un job pour "reprendre confiance"

Envoyer cet article à un ami
Jordan s'est remis à la rédaction de son mémoire. // © Photo fournie par le témoin
Jordan s'est remis à la rédaction de son mémoire. // © Photo fournie par le témoin

Se lancer dans la vie active est souvent un défi. l'Etudiant suit plusieurs jeunes diplômés dans leur recherche d'emploi, pour vous aider à traverser ce moment particulier grâce à leurs témoignages. Jordan, 24 ans, qui finalise son M2 en lettres modernes à Strasbourg, traverse une période difficile mais ne perd pas espoir.

Épisode 2 - Décembre 2016. Cet après-midi, Jordan est en route pour le centre-ville de Thionville (57). Objectif : distribuer une dizaine de CV aux commerçants et entreprises qu'il a repérés, pour décrocher un job. "Même un boulot alimentaire, ce serait gratifiant, estime le jeune diplômé en lettres de l'université de Strasbourg, ça me redonnerait confiance."

Depuis septembre, Jordan traverse une période compliquée : alors qu'il s'était donné pour but de trouver un job, un logement, et de finir son mémoire de M2 en lettres modernes, Jordan s'est vite laissé dépasser. "Pour des raisons financières, je suis retourné vivre chez mes parents provisoirement, dans un petit village à la frontière luxembourgeoise", explique-t-il. Pas toujours facile de se retrouver dans sa chambre d'ado quand on a goûté à l'indépendance...

Lire aussi : Épisode 1. Du diplôme à l'emploi. Jordan, diplômé de lettres modernes, veut "vivre de sa plume"

Perte de confiance

À l'occasion d'un check-up chez le généraliste familial, Jordan s'est fait diagnostiqué en dépression. "En fait je pense que je ne suis pas bien depuis avril dernier, estime-t-il, j'ai beaucoup perdu confiance en moi suite à mes différents échecs." Jordan n'a pas réussi à intégrer l'un des masters professionnalisants qu'il visait l'année dernière : le concours du CUEJ pour devenir journaliste, et un master des métiers de l'édition. En parallèle, Jordan s'était beaucoup impliqué dans la production d'un spectacle comme metteur en scène et comédien principal, via son association : "le spectacle a marché, mais ça été assez éprouvant sur toute l'année."

Inscrit de nouveau à l'université de Strasbourg, Jordan a dû donc prioriser : "Je cherche un bon thérapeute, je ne veux pas dépendre des médicaments, livre-t-il, et en attendant j'aimerais décrocher un job à temps partiel et me remettre à mon mémoire." Cet après-midi, il ira à la médiathèque de Thionville. "Je travaille beaucoup mieux là que chez mes parents. Mais il y a beaucoup de choses à réactiver pour transformer mon projet de recherche en mémoire de M2."

CV et lettres de motivation

Des CV, il en a déjà déposé "une première salve", selon sa propre expression, il y a une dizaine de jours. "J'ai passé un entretien dans un hypermarché pour de la mise en rayon, mais on ne m'a pas rappelé." Pour trouver les offres d'emploi et y répondre, Jordan utilise différents sites Web d'emploi, comme Pôle Emploi. "J'ai trouvé aussi sur Internet des ressources pour mes lettres de motivation, et j'ai demandé conseil à des amis." Jordan a notamment postulé à un poste de coordinateur en communication dans un réseau étudiant, et attend une réponse.

Côté loisirs, si Jordan a laissé tomber le théâtre pour le moment, il se consacre un peu à l'écriture et beaucoup à la musique. "Je fais de la guitare depuis mes 14 ans, je touche aussi à tout ce qui y ressemble : ukulele, basse, banjo..." Régulièrement, le jeune homme se rend chez sa grand-mère, voisine de ses parents: "Elle a une pièce que j'ai investie, comme un petit home studio ! J'y fais de la musique, je suis tranquille là-bas !" Une bulle d'air non négligeable, qui aide Jordan à se retrouver.

Lire aussi : Du diplôme à l'emploi. Rémy, Jordan, Alice et Séverine témoignent