1. Enquête LinkedIn 2017 : les 10 "buzzwords" pour se démarquer... comme les autres
En bref

Enquête LinkedIn 2017 : les 10 "buzzwords" pour se démarquer... comme les autres

Envoyer cet article à un ami
Sur LinkedIn, la difficile mission de se démarquer parmi des centaines de profils identiques. // © plainpicture/Stephen Webster
Sur LinkedIn, la difficile mission de se démarquer parmi des centaines de profils identiques. // © plainpicture/Stephen Webster

Pour la sixième année consécutive, le réseau social professionnel LinkedIn publie une étude sur les mots les plus utilisés dans les profils de ses utilisateurs. De "spécialisé" à "leadership" en passant par "stratégique", ces "buzzwords" sont à éviter, au risque immédiat d'ennuyer les recruteurs ! Un conseil à suivre pour son profil comme pour son CV.

Et vous, êtes-vous plutôt expert, passionné ou créatif ? Non, vous n'êtes pas sur un site de rencontres, mais bien sur LinkedIn... Le réseau social professionnel vient de publier la liste 2017 des dix mots qui reviennent le plus souvent dans les profils des utilisateurs, à l'échelle mondiale et française. Des mots que LinkedIn rassemble sous le terme "buzzwords", soit "mots à la mode", en anglais. Et la récolte a de quoi faire réfléchir !

Ainsi, pour la France, sont plébiscités : "spécialisé", "stratégique", "leadership", "expert", "innovant", "passionné", "déterminé", "créatif", "responsable". Quand pour le monde entier, le top cinq est le suivant : "spécialisé", "leadership", "passionné", "stratégique", "expérimenté". Le classement français change légèrement par rapport à la liste publiée l'année dernière par LinkedIn, puisque le terme "stratégique" perd la première place, et que "déterminé", "expérimenté" et "responsable" intègrent le top 10 !

Lire aussi : CV: comment se démarquer grâce aux réseaux sociaux ?

Paresse et mimétisme

Selon Esther Ohayon, porte-parole de LinkedIn France, la tendance à utiliser toujours les mêmes mots s'explique par plusieurs phénomènes. D'abord, la paresse : il est toujours plus aisé de s'appuyer sur des mots passe-partout que de réfléchir à ceux qui nous conviennent. Ensuite, le mimétisme, très développé dans les réseaux sociaux en général, et la volonté d'appartenir à une communauté qui utilise régulièrement certains mots bien identifiés. Enfin, le recours aux "buzzwords" permettrait de paraître compétent sans avoir à entrer dans les détails : très pratiques donc quand on a du mal à décrire par écrit une expérience ou une qualité !

Cultivez vos mots

Par ces études, le réseau professionnel cherche à montrer la tendance à l'uniformisation des candidatures. Et engage ses utilisateurs à varier les expressions pour sortir du lot. "Soyez direct quand vous parlez de vos réalisations, ne vous cachez pas derrière des buzzwords ou du jargon", souligne l'étude.

Reste à savoir si les réseaux sociaux eux-mêmes, dans leur fonctionnement, ne sont pas précisément des machines à diffuser des "buzzwords". Sur LinkedIn par exemple, la plate-forme vous attribue un niveau de compétence en fonction de toutes les informations qu'elle possède sur vous... Parmi ces niveaux, on trouve celui "d'expert absolu" ! Malgré tout, dans la vie, comme sur les réseaux et dans un CV, faire un effort pour se raconter avec ses mots à soi serait plus payant en terme de reconnaissance professionnelle.